Menu
A+ A A-

Le brut en baisse en Asie après la rétrogradation d'Isaac en tempête

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole continuaient de se détendre jeudi en Asie après la rétrogradation en tempête de l'ouragan Isaac dans le golfe du Mexique et la hausse surprise des stocks de brut américains.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre perdait 42 cents à 95,07 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour la même échéance abandonnait neuf cents, à 112,45 dollars, sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Isaac, qui a stoppé 95% de la production de brut dans le golfe du Mexique, a été rétrogradé au rang de tempête avec des vents de 110 kilomètres par heure (km/h), sous la barre des 120 km/h au-delà de laquelle une tempête devient un ouragan.

Isaac va balayer la Louisiane mercredi et jeudi avant de toucher le sud de l'Arkansas tôt vendredi, selon le NHC, provoquant des dégâts qui pourraient coûter au moins 2,5 milliards de dollars à l'économie américaine, d'après des estimations de la société spécialisée Eqecat.

"La plupart des unités de production ont été fermées avant la tempête mais des informations préliminaires semblent indiquer que l'impact sur l'offre a été assez limité, ce qui modère un peu la pression sur les prix", selon Sanjeev Gupta, analyste chez Ernst and Young.

Les cours du brut ont aussi été touchés par la publication du rapport hebdomadaire du DoE qui a fait état d'une augmentation inattendue de 3,8 millions de barils des stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine achevée le 24 août, un signal jugé décevant pour la consommation énergétique du premier consommateur de pétrole dans le monde.

Les investisseurs continuaient également de digérer mercredi l'appel lancé la veille par les ministres des Finances des puissances du G7 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie et Japon), demandant aux pays pétroliers d'"augmenter leur production pour satisfaire la demande".

Ils attendaient enfin les signes d'un recours des grandes économies à leurs réserves stratégiques de pétrole de façon à faire baisser les cours du brut.

Le baril de "light sweet crude" avait perdu 84 cents mercredi, à 95,49 dollars, sur le Nymex. A Londres, le baril de Brent avait terminé à 112,54 dollars, en baisse de 4 cents par rapport à la veille.

rp



(AWP / 30.08.2012 06h30)


Commenter Le brut en baisse en Asie après la rétrogradation d'Isaac en tempête


    Le pétrole en Asie

    vendredi 16 novembre 2018

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    jeudi 15 novembre 2018

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite