Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse, la contestation s'étend au Moyen-Orient

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole ont ouvert en hausse mercredi à New York en attendant la publication des statistiques américaines sur les stocks, et alors que la contestation au Moyen-Orient s'est étendue à la Libye.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars s'échangeait à 84,87 dollars, en progression de 55 cents par rapport à la veille.

"Le marché réagit au développement des mouvements de contestation au Moyen-Orient qui se sont étendus à la Libye, un important producteur de pétrole", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Les mouvements de contestation des régimes autoritaires au Moyen-Orient qui ont déjà provoqué la chute des présidents tunisien et égyptien, ont gagné la Libye après avoir touché Bahreïn, le Yémen et l'Iran où la situation reste tendue.

Selon les chiffres de l'agence américaine de l'Énergie, la production de pétrole brut de la Libye se montait à environ 1,8 million de barils par jour en 2009.

"S'il y avait une interruption dans l'offre, l'Europe serait presque immédiatement affectée. Les prix du Brent mènent le marché à la hausse, portant le reste du complexe pétrolier avec eux", a souligné Andy Lipow.

Le baril de Brent valait plus de 102 dollars mercredi, après s'être replié depuis son plus haut niveau en plus de deux ans la veille (104,30 dollars).

Les investisseurs attendaient par ailleurs les chiffres du département de l'Énergie sur l'état des stocks aux États-Unis.

Dans un marché où les réserves sont abondantes et qui s'attend à les voir encore augmentées cette semaine, les chiffres de l'API, l'association des producteurs américains, ont surpris.

Les statistiques de l'API ont en effet montré une baisse des stocks de brut contre toute attente, de 354'000 barils. Les investisseurs attendaient maintenant de confirmer ou infirmer cette tendance.

Les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablaient sur une nouvelle augmentation des réserves de brut, de 1,7 million de barils, mais aussi des stocks d'essence, de 1,2 million de barils.

rp

(AWP/16 février 2011 15h40)


Commenter Le brut ouvre en hausse, la contestation s'étend au Moyen-Orient

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite