Menu
A+ A A-

Le brut rebondit, le marché attend les chiffres des stocks américains

prix-du-petroleLondres : Les prix du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après le repli enregistré la veille, dans un marché toujours attentif à la situation en Egypte et au Moyen-Orient, avant les chiffres hebdomadaires sur les stocks américains.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'échangeait à 102,45 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, grimpant de 81 cents par rapport à la clôture de la veille.

Dans les échanges électroniques du New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars progressait de 85 cents à 84,90 dollars.

Le prix du Brent, après être monté à Londres lundi à son plus haut niveau depuis plus de deux ans (104,30 dollars), avait lâché 1,44 dollar mardi, "trébuchant de ses récents sommets alors que les inquiétudes géopolitiques s'apaisaient quelque peu", soulignait Andrey Kryuchenkov, de VTB Capital.

Les opérateurs continuaient cependant de surveiller la situation, alors que des manifestations au Yémen, à Bahreïn et en Iran --deuxième producteur au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)-- font redouter une propagation du mouvement de contestation égyptien.

"Mais, aujourd'hui, l'attention du marché va se focaliser sur les fondamentaux (de l'offre et de la demande), avec la publication des chiffres hebdomadaires" du Département américain de l'Energie (DoE), précisait M. Kryuchenkov.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une nouvelle hausse, de 1,7 million de barils, des réserves de brut des Etats-Unis.

Ils s'attendent par ailleurs à une progression de 1,2 million de barils des stocks d'essence et à un recul de 700.000 barils des produits distillés (dont le fioul de chauffage et le gazole).

Les stocks de Cushing (Oklahoma, sud), principal centre de stockage du pays où est entreposé le brut texan (WTI), "seront tout particulièrement observés, car ils restent proches de leurs niveaux records", alors qu'"encore plus de brut du Canada arrive à Cushing", après la mise en place d'un nouvel oléoduc, expliquait Andrey Kryuchenkov.

Ces stocks proches de la saturation pèsent sévèrement sur le prix du WTI coté sur la place new-yorkaise, qui enregistre un écart historique avec le Brent échangé à Londres.

De son côté, le Brent "continue d'être tiré vers le haut par la détérioration de la production en mer du Nord, alors que la demande de brut dans la région reste robuste, ce qui devrait entretenir la différence entre les deux prix de référence des marchés pétroliers", estimaient les experts de Commerzbank.

sm

(AWP/16 février 2011 12h42)

Commenter Le brut rebondit, le marché attend les chiffres des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite