Menu
A+ A A-

Le brut flambe à New York, porté par la hausse de l'emploi aux USA

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Les cours du pétrole ont bondi vendredi à New York, portés par des créations d'emplois plus importantes que prévu aux Etats-Unis, signe d'une possible augmentation de la demande de brut à venir dans ce pays, premier consommateur d'or noir au monde.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre a gagné 4,27 dollars par rapport à la clôture de jeudi, à 91,40 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). C'est son plus haut niveau depuis deux semaines.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE) pour même échéance a terminé à 108,94 dollars, en hausse de 3,04 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Même si le taux de chômage aux Etats-Unis a pris 0,1 point pour atteindre 8,3%, l'économie américaine a créé en juillet 163'000 emplois de plus qu'elle n'en détruisait, enregistrant une forte poussée par rapport au mois précédent (64'000) et dépassant de loin les attentes des analystes, selon le rapport mensuel du département du Travail.

La publication de l'indice ISM sur l'activité des services aux Etats-Unis, qui a accéléré sa progression en juillet, allant là aussi au-delà des prévisions, a conforté l'optimisme des acteurs.

"Tous les marchés, financiers comme pétroliers, ont réagi à ces chiffres", a indiqué Andy Lipow, analyste de Lipow Oil Associates. Les fortes créations d'emploi "nourrissent les attentes d'une demande plus élevée (de brut) au cours des prochains mois" grâce à une hausse de la consommation, a-t-il ajouté.

Parallèlement "nous constatons une augmentation substantielle de la valeur de l'euro (par rapport au dollar, ndlr) et cela aide à soutenir les prix des matières premières", selon l'expert. L'affaiblissement de la devise américaine rend plus attractifs les achats de matières premières libellées en dollar, comme le brut, pour les investisseurs munis d'autres devises.

La situation en Iran a également soutenu les prix du pétrole. "On entend beaucoup plus de nouvelles sur les sanctions contre ce pays, sur la façon dont l'Iran peut réagir", a souligné James Williams, de WTRG Economics. Les courtiers "gardent ces troubles en tête car la baisse des ventes par l'Iran doit bien être compensée ailleurs", a renchéri Andy Lipow.

Parallèlement, la maintenance d'installations pétrolières en Mer du Nord "exerçait une pression haussière sur le Brent" par rapport au WTI, le brut échangé sur la place new-yorkaise, a remarqué Eric Bickel, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

Enfin les courtiers s'interrogent "sur la trajectoire d'une tempête tropicale prévue la semaine prochaine dans la mer des Caraïbes", a indiqué Andy Lipow.

rp



(AWP / 06.08.2012 06h21)


Commenter Le brut flambe à New York, porté par la hausse de l'emploi aux USA


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 17:08

    Les prix des carburants ont continué à baisser la semaine de…

    Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont continué à baisser la semaine dernière, d'environ 2 centimes, dans...

    lundi 19 novembre 2018 à 16:19

    Le pétrole baisse, pénalisé par un possible surplus d'offre

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement lundi en cours d'échanges européens, pénalisés par les craintes d'un surplus d'offre.

    lundi 19 novembre 2018 à 16:09

    Iran: un ex-ministre à tête de la société nationale pétroliè…

    Téhéran: L'ancien ministre iranien de l'Économie Massoud Karbassian, limogé en août par le Parlement, a été nommé à la tête de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 14:21

    Brésil: un "Chicago Boy" à la tête de Petrobras so…

    Rio de janeiro: Le futur ministre de l'Economie du Brésil, Paulo Guedes, a annoncé lundi la nomination à la tête de Petrobras...

    lundi 19 novembre 2018 à 13:28

    "Le peuple en a marre": des "gilets jaunes…

    Lespinasse (France): "Le peuple en a marre": quelque 80 "gilets jaunes" bloquaient lundi un dépôt pétrolier au nord de Toulouse, déterminés à...

    lundi 19 novembre 2018 à 12:14

    Le pétrole en légère hausse mais sous pression

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, mais restaient sous pression tandis que les inquiétudes sur un...

    lundi 19 novembre 2018 à 10:50

    Huile de palme exclue des biocarburants: Griveaux dénonce un…

    Paris: Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a dénoncé lundi l'amendement "totalement contre-productif" d'un député MoDem excluant l'huile de palme de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 09:47

    Nouveaux rassemblements de "gilets jaunes", des dé…

    Paris: Plusieurs rassemblements de "gilets jaunes", qui souhaitent pérenniser leur mouvement contre la hausse des taxes contre les carburants, perturbaient à nouveau...

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite