Menu
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York, porté par des rumeurs sur la Fed

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, dans un marché pariant sur une action imminente de la Banque centrale américaine (Fed), en dépit d'une envolée inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre s'est apprécié de 47 cents par rapport à la clôture de mardi, à 88,97 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE), pour même échéance, s'est apprécié de 96 cents par rapport à la clôture de mardi, à 104,38 dollars.

Des deux côtés de l'Atlantique, les cours du pétrole ont évolué en dents de scie mercredi, tiraillés entre un rebond technique après une très nette chute des prix en début de semaine et une envolée inattendue des stocks de brut cette semaine, avant de finalement clôturer en légère hausse.

Le rebond des cours en deuxième partie de séance "s'explique avant tout par des rumeurs d'une intervention imminente de la Fed (...), peut-être dès la semaine prochaine, potentiellement sous la forme d'une nouvelle ronde d'apaisement quantitatif" pour relancer l'économie, a estimé Rich Ilczyszyn, de iiTrader.

"Tous les marchés (de matières premières) ont réagi de la même manière, l'or est parti en hausse, et le pétrole aussi", a constaté le courtier, peu après la publication par le Wall Street Journal d'informations affirmant que la Réserve fédérale américaine avait l'intention d'annoncer la semaine prochaine ou début septembre de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.

"Il y a eu beaucoup de nouvelles déprimantes ces temps-ci, une baisse de la demande en Chine, les craintes toujours plus vives pour l'Espagne et la Grèce", ce qui semble annoncer que l'environnement est favorable pour une réaction de la Fed, a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, le marché était tourné vers la publication d'une première estimation du PIB des Etats-Unis au deuxième trimestre. "C'est triste à dire, mais si les nouvelles sont mauvaises, ce sera une bonne nouvelle pour l'ensemble des marchés", a ajouté le courtier de iiTrader, qui n'excluait pas, dans ce cas-là, que le baril de WTI "atteigne les 100 dollars en un rien de temps".

Avant de rebondir, les cours avaient brièvement décroché à la mi-séance à la suite de chiffres sur les réserves de brut aux Etats-Unis faisant état d'"une hausse inattendue, de 2,7 millions de barils" au cours de la semaine achevée le 20 juillet, ont noté les analystes de Natixis, alors que le marché attendait un léger repli.

"Il n'est pas difficile de constater que le rapport du DoE cette semaine est clairement négatif (pour le marché). Normalement à cette saison, les stocks de brut et d'essence diminuent et c'est précisément ce que les analystes attendaient. Or, c'est le contraire que nous avons vu, avec un bond considérable" de ces réserves, a indiqué Torbjorn Kjus, analyste de DNB Bank.

Pour James Williams, de WTRG Economics, la dépréciation du dollar face à l'euro mercredi, qui reprenait quelques couleurs après avoir touché un nouveau plus bas en deux ans la veille face au billet vert, a "aussi certainement (soutenu) les cours" dans la journée.

rp



(AWP / 26.07.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York, porté par des rumeurs sur la Fed


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite