Menu
A+ A A-

Le brut recule, pâtit de prises de bénéfices après son bond de la veille

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole se repliaient vendredi en cours d'échanges européens, pâtissant de prises de bénéfices après leur forte hausse de la veille, dans un marché cependant toujours soutenu par les tensions au Moyen-Orient, exacerbées par le regain de violences en Syrie.

Vers 10H10 GMT (12H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre, échangé sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, valait 106,65 dollars, en baisse de 1,15 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août, dont c'est le dernier jour de cotation, cédait pour sa part 93 cents à 91,73 dollars.

Les prix du baril avaient bondi jeudi de plus de 2,50 dollars, se hissant des deux côtés de l'Atlantique à leurs plus hauts niveaux depuis sept semaines, dopées par les tensions géopolitiques.

Après un tel bond des cours, "il est probable de voir les opérateurs engranger quelques bénéfices avant de partir en week-end", soulignait Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Cependant, "les tensions au Moyen-Orient vont rester au centre des attentions des investisseurs" ce vendredi, et "les risques géopolitiques continuent de soutenir le marché, après l'escalade de violences enregistrée ces derniers jours en Syrie", ajoutait-il.

Le régime de Damas a été touché mercredi par un attentat qui a porté un coup à l'appareil sécuritaire syrien en tuant plusieurs responsables de premier plan, et la capitale restait de vendredi le théâtre de bombardements et de combats d'une extrême violence.

"Par ailleurs, Israël continue de muscler son discours contre l'Iran, après l'attentat de mercredi en Bulgarie contre un bus israélien, ce qui avive encore davantage les récentes tensions entre Téhéran et les pays occidentaux", poursuivait M. Kryuchenkov.

En effet, à la suite d'un attentat mercredi contre un bus de touristes en provenance d'Israël, qui a tué au moins cinq ressortissants israéliens à l'aéroport de Bourgas, sur la Mer Noire, Tel Aviv a promis des représailles et a accusé l'Iran d'être le commanditaire et le Hezbollah libanais l'exécutant.

De surcroît, le prix du Brent restait soutenu par des inquiétudes sur l'offre d'or noir en mer du Nord, alors que les plateformes de la région doivent être arrêtées pour maintenance à partir de la mi-août, observaient les experts de Commerzbank.

"Cela représentera une baisse de production allant jusqu'à 200'000 barils par jour" durant plusieurs semaines, ont-ils averti.

cha



(AWP / 20.07.2012 12h40)


Commenter Le brut recule, pâtit de prises de bénéfices après son bond de la veille


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite