Menu
RSS
A+ A A-

Asie: en hausse, après le plan d'aide à l'Espagne (86,21 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole se redressaient lundi matin en Asie, après l'annonce de l'aide européenne accordée aux banques espagnoles, un sauvetage de cent milliards d'euros au maximum qui accorde un peu de répit à l'Espagne.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet gagnait 2,11 dollars US à 86,21 USD, dans les échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance s'appréciait de 2,66 USD à 102,13 USD.

"Les informations du week-end sur le renflouage des banques espagnoles par la zone euro et sur la détente de l'inflation chinoise (...) ont donné un vrai coup de fouet" au marché, a déclaré Justin Harper, analyste chez IG Markets Singapore.

"Les prix du pétrole ont affiché leur hausse la plus forte depuis cinq mois, après avoir été affaiblis par les malheurs de la zone euro, un accroissement de l'offre, une augmentation des stocks et les menaces d'un affaiblissement de la demande mondiale", a-t-il ajouté dans une note.

Les 17 ministres de la zone euro ont conclu samedi lors d'une réunion téléphonique un accord qui a pour but d'assainir les banques espagnoles, asphyxiées par leur exposition au secteur immobilier. Fin 2011, elles affichaient 184 milliards d'euros de crédits problématiques, notamment des prêts risquant de ne pas être remboursés.

Le prêt européen pourra atteindre cent milliards d'euros et sera injecté dans le fonds public espagnol d'aide au secteur bancaire (Frob), qui attribuera ensuite cet argent aux banques qui le demandent.

"Je suis très satisfait, je crois que nous avons franchi une étape décisive", a déclaré dimanche Mariano Rajoy, le chef du gouvernement conservateur, très critiqué pour son silence samedi, au moment où se nouait l'accord entre l'Espagne et ses partenaires de la zone euro.

Quant à la Chine, elle a annoncé samedi une inflation ralentie pour mai, à 3% sur un an, contre 3,4% en avril et 3,6% en mars. Le chiffre de mai est le plus bas depuis juin 2010.

Pour la semaine à venir, outre l'Espagne, le marché pétrolier aura les yeux fixés sur la Grèce, où se déroule dimanche un scrutin crucial pour le maintien du pays dans la zone euro, soulignent les analystes.

"La crise en Espagne, et les perspectives de sortie de la Grèce de la zone euro après les élections du 17 juin vont cette semaine dominer" le marché, selon les analystes du cabinet de consultants Phillip Futures.

Vendredi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet avait cédé 72 cents par rapport à la clôture de jeudi, à 84,10 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet avait fini à 99,47 dollars sur l'IntercontinentalExchange (ICE) de Londres, en baisse de 46 cents.

mm



(AWP / 11.06.2012 06h30)


La Compagnie pétrolière Espagnole Repsol

Le pétrole libyen, une manne exploitée en dents de scie

mardi 26 juin 2018

Paris: Les plus abondantes réserves d'Afrique, exploitées en dents de scie: alors que le bras de fer reprend entre autorités politiques rivales pour le contrôle de l'or noir, quelques éléments sur le pétrole libyen.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Repsol

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 13 novembre 2018 à 04:11

Le pétrole chute en Asie

Singapour: Les cours du pétrole dégringolaient mardi en Asie après des déclarations du président Donald Trump réclamant des cours plus bas au...

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

lundi 12 novembre 2018 à 17:29

Les prix des carburants baissent fortement en France

Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont tous fortement baissé la semaine dernière, dans le sillage des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:27

Prix des carburants: réunion à Matignon avant une mobilisati…

Paris: Une partie du gouvernement s'est réunie lundi à Matignon pour finaliser les mesures d'"accompagnement" de la hausse des prix et des...

lundi 12 novembre 2018 à 16:19

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite promet des baisses de …

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi alors que l'Arabie saoudite a affirmé qu'elle réduirait sa production dès décembre et a défendu...

lundi 12 novembre 2018 à 15:57

Nigeria: l'agence anti-corruption veut extrader une ex-minis…

Abuja: Le patron de l'agence anti-corruption du Nigeria a annoncé lundi son intention de faire extrader l'ex-ministre du Pétrole, estimant trop lente...

lundi 12 novembre 2018 à 12:32

Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

lundi 12 novembre 2018 à 12:27

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens après leur plongeon de la semaine dernière, soutenus par les promesses...

lundi 12 novembre 2018 à 11:09

Prix des carburants: "inquiétude" du gouvernement …

Paris: Le gouvernement "craint" pour "la sécurité des personnes" lors des mobilisations du 17 novembre contre la hausse du prix des carburants...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite