Menu
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York, veut croire à une action concertée

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi à New York dans le sillage de la conférence téléphonique des ministres des Finances du G7, le marché voulant croire qu'une action concertée internationale est à venir sur le front de la dette.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet a gagné 31 cents par rapport à la clôture de lundi, à 84,29 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a fini stable à 98,84 dollars, en recul de 1 cent par rapport à la clôture de la veille.

"Après la chute dramatique de la semaine dernière avec l'inquiétude pour l'Europe, les cours rebondissent maintenant dans l'espoir de voir une sorte de plan de sauvetage mondial", a indiqué Phil Flynn, de PFG Best.

Un rattrapage est nécessaire après la "violente correction à la baisse" du mois de mai, a renchéri Bart Melek, de TD Securities. Le pétrole coté à New York avait ainsi perdu quelque 25 dollars sur le mois.

"On est maintenant en sorte de pause et on veut voir ce que l'Europe va faire pour l'Espagne, si elle va être sauvée", a-t-il ajouté.

A la veille d'une réunion de la Banque centrale européenne (BCE), et alors que les pays européens du G7 se sont engagés à répondre "rapidement" à la crise de la zone euro lors d'une conférence téléphonique mardi, le stratège a confié son espoir de voir la BCE "mettre enfin la main dans le cambouis".

"Le camp européen a déclaré qu'il répondrait rapidement" à la crise, a ainsi déclaré le ministre japonais des Finances Jun Azumi, à l'issue de la conférence téléphonique du groupe des pays les plus industrialisés de la planète. Il a ajouté que les ministres de l'ensemble du G7 (Etats-Unis, Japon, Canada, Allemagne, France, Royaume-Uni et Italie) "étaient parvenus à un diagnostic commun sur la crise" de la zone euro.

Il est urgent d'agir, tant le marché pétrolier s'inquiète "que sans solution, l'Espagne soit incapable de recapitaliser ses banques et honorer ses dettes", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Les opérateurs gardaient ainsi l'espoir de voir les banques centrales prendre des mesures, à l'occasion de la réunion de la Banque centrale européenne mercredi et de l'allocution du patron de la Réserve fédérale (Fed) Ben Bernanke jeudi.

"On espère que Bernanke va annoncer une nouvelle mesure d'assouplissement monétaire qui va affaiblir le dollar", a souligné Andy Lipow.

En effet, le dollar n'a cessé de se renchérir ces dernières semaines, sous l'effet du désintérêt pour l'euro. Or un renforcement du billet vert pénalise les acheteurs munis d'autres devises, les barils étant libellés en dollars.

En Europe, "on ne va sans doute pas voir de changement de taux d'intérêt de la BCE cette semaine mais je m'attends à ce que (le patron de la BCE) Mario Draghi dise quelque chose de bien", a dit pour sa part M. Melek.

Selon M. Melek, l'institution de Francfort pourrait notamment réaffirmer "qu'elle sera là pour aider à stabiliser" la zone euro en difficulté et enclencher "une opération d'assouplissement monétaire à long terme".

rp



(AWP / 06.06.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York, veut croire à une action concertée


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    lundi 18 février 2019 à 12:18

    Les prix du pétrole divergent, proches de leur plus haut en …

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts niveaux depuis novembre, dopés...

    lundi 18 février 2019 à 04:27

    Le pétrole orienté en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, lundi en Asie, toujours portés par l'élan d'optimisme de la semaine passée.

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite