Menu
A+ A A-

Le brut finit en hausse à New York: 90,66 dollars le baril

prix-du-petrole (reprise de la veille)</p(reprise de la veille):

(reprise de la veille)


New York - Les cours du pétrole ont fini en hausse jeudi à New York, stoppant l'hémorragie des derniers jours après que les dirigeants européens ont réaffirmé leur volonté de garder la Grèce au sein de la zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet a avancé de 76 cents à 90,66 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), rebondissant après avoir atteint mercredi un plus bas depuis le 21 octobre.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a fini à 106,55 dollars sur l'IntercontinentalExchange (ICE), en hausse de 99 cents par rapport à la clôture de mercredi.

"On a eu droit à une petite pause", s'est félicité Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

Le fait de revenir au-dessus du seuil des 90 dollars a donné "un peu d'espoir" aux investisseurs, a-t-il dit, alors que les cours ont lâché 16 dollars depuis trois semaines.

Ce léger regain d'optimisme a été alimenté par les conclusions du sommet européen informel de Bruxelles, mercredi soir. Les 27 "vont essayer de garder la Grèce dans l'euro et l'Union", ce qui a soulagé le marché pétrolier, a dit M. Smith.

"Les prix du pétrole vont rester sous pression jusqu'à ce que la situation de la Grèce se clarifie, et la nervosité devrait rester très forte jusqu'aux élections dans le pays le 17 juin", a estimé Amrita Sen, analyste de Barclays Capital.

En outre, les opérateurs ont suivi l'avancée de la réunion de Bagdad réunissant l'Iran et les pays du Groupe "5+1" (les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies: Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, Chine, plus Allemagne).

"L'atmosphère difficile et les tensions" ont soutenu les cours de l'or noir, a dit M. Smith, tout en soulignant que la conférence "n'était pas du tout un désastre".

"C'est juste que l'Iran recommence à être l'objet de toutes les attentions", a-t-il noté.

Les grandes puissances et l'Iran ont clôturé jeudi deux jours de négociations tendues sur le programme nucléaire iranien à Bagdad avec pour seul résultat tangible un nouveau rendez-vous les 18-19 juin à Moscou, et le constat de "désaccords importants" sur le fond du dossier.

Aux Etats-Unis, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage "ont été conformes aux attentes du marché", a dit Rich Ilczyszyn, de iiTrader.com, minimisant l'impact de ces chiffres sur les cours.

Les nouvelles inscriptions au chômage ont baissé aux Etats-Unis avec 370'000 demandes d'allocations déposées dans le pays du 13 au 19 mai, soit 0,5% de moins que la semaine précédente.

Les commandes de biens durables ont quant à elles rebondi aux Etats-Unis en avril, augmentant de 0,2% par rapport au mois précédent, contre 0,3% attendu. Et selon la nouvelle estimation du gouvernement, les commandes de biens durables ont chuté de 3,7% en mars, soit moins que les 4,0% annoncés début mai.

Ce dernier indicateur "a montré une croissance du secteur industriel, ce qui a dopé le brut", a souligné Matt Smith.

rp



(AWP / 25.05.2012 06h21)


Commenter Le brut finit en hausse à New York: 90,66 dollars le baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 17:02

    Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production...

    mercredi 21 novembre 2018 à 16:10

    Le pétrole se reprend avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole accroissaient leurs gains mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et en attendant les...

    mercredi 21 novembre 2018 à 15:33

    Soudan du Sud: le secteur pétrolier revit avec l'accord de p…

    Juba: Le gouvernement sud-soudanais a affirmé mercredi que la signature d'un accord de paix en septembre avait aidé à relancer le secteur...

    mercredi 21 novembre 2018 à 14:55

    Donald Trump remercie l'Arabie saoudite pour la baisse du pr…

    Washington: Le président américain Donald Trump a remercié mercredi l'Arabie saoudite pour la baisse du prix du pétrole, au lendemain de son...

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite