Menu
RSS
A+ A A-

Asie: en baisse (96,62 USD), inquiétudes sur fond de crise grecque

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient en baisse mercredi, lestés par les inquiétudes concernant la crise politique en Grèce endettée et la perspective d'une hausse des approvisionnements des grands pays producteurs, même si des prises de bénéfices limitaient les pertes.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin perdait 39 cents, à 96,62 dollars US, dans les échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance cédait 58 cents à 112,16 USD.

"Les cours du pétrole sont relativement stables et nous voyons un certain volume de prises de bénéfices sur le marché du brut", a relevé Victor Shum, analyste chez Purvin and Gertz à Singapour.

"Mais il reste une incertitude considérable au sujet des problèmes politiques et financiers dans la zone euro", a-t-il ajouté.

Les marchés étaient de plus en plus nerveux à l'égard de la situation politique en Grèce, deux jours après la tenue d'élections législatives qui ont laminé les deux partis gouvernementaux sortant, pro-euro et ayant accepté de signer le programme d'assainissement de l'économie grecque.

Mardi, la Grèce était ainsi bien en peine d'obtenir une majorité, de gauche ou de droite, et de former un gouvernement.

La coalition de gauche radicale Syriza anti-austérité, propulsée dimanche second parti de Grèce et à laquelle le chef de l'Etat a confié la mission de former un gouvernement, a exclu d'appartenir à un gouvernement de coalition avec des partis qui acceptent le plan de redressement de la Grèce dicté par l'UE et le FMI.

La situation en France est également un motif de préoccupation pour les marchés qui scrutent avec intérêt les faits et gestes du président élu, le socialiste François Hollande, à l'égard de l'Allemagne.

M. Hollande doit rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin le 16 mai au lendemain de sa prise de fonctions à l'Elysée. Les deux dirigeants s'opposent sur la politique économique à adopter en Europe face à la crise.

M. Hollande voudrait renégocier le traité de discipline budgétaire signé par 25 pays européens, à l'initiative notamment de l'Allemagne, pour y ajouter des mesures de croissance. Mme Merkel est prête à discuter de mesures de croissance mais a refusé jusqu'ici toute renégociation du traité.

"La victoire de M. Hollande était attendue, mais sa relation avec la chancelière allemande est un point d'interrogation", selon les analystes de Barclays Bank.

Les cours de l'or noir étaient également tirés à la baisse par les déclarations du ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Naimi, qui a estimé lors d'un déplacement au Japon mardi que les prix actuels étaient trop élevés et répété que son pays se tenait prêt à utiliser sa capacité excédentaire de production pour fournir le marché.

Récemment, M. Naimi avait déclaré que les prix élevés du pétrole étaient mauvais pour tout le monde, pays développés, émergents, pauvres ou producteurs.

Mardi, le baril de "light sweet crude" a fini en baisse de 93 cents par rapport à lundi, à 97,01 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), un record de faiblesse depuis le 2 février.

A Londres, le baril de Brent a cédé 43 cents par rapport à la veille, à 112,73 dollars au cours des échanges électroniques.

ds



(AWP / 09.05.2012 06h30)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

dimanche 12 août 2018 à 17:07

Irak: le ministère du Pétrole va financer un pont pour désen…

Bagdad: Le ministère irakien du Pétrole a annoncé dimanche la construction d'un pont enjambant la rivière de Bassora pour faciliter la circulation...

dimanche 12 août 2018 à 11:56

La mer Caspienne, riche en hydrocarbures et en caviar

Aktaou (kazakhstan): Les dirigeants de de l'Azerbaïdjan, de l'Iran, du Kazakhstan, de la Russie et du Turkménistan se rassemblent dimanche dans la...

vendredi 10 août 2018 à 23:59

Venezuela: saisie d'actions Citgo, PDVSA fait appel

Washington: La compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA a fait appel vendredi d'une décision du tribunal américain qui autoriserait une société minière canadienne à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite