Menu
A+ A A-

Asie: en baisse après les élections en Europe et l'emploi US (96,57 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole ont continué de baisser lundi matin en Asie, après les élections en France et en Grèce qui font craindre un abandon des mesures d'austérité, et dans le sillage des mauvais chiffres pour l'emploi aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin restait sous le seuil des 100 dollars US la baril, qu'il avait franchi vendredi. Il perdait 1,92 USD à 96,57 USD dans les échanges matinaux.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin reculait de 1,48 USD à 111,70 USD.

"Les cours du pétrole se replient fortement car les résultats des élections soulèvent des inquiétudes sur la capacité de la zone euro à combattre la crise", a déclaré Nick Trevethan, analyste chez ANZ Research.

"Il y a l'inquiétude sur un rejet de l'austérité et sur une récession dans la zone euro", a-t-il ajouté.

En France, François Hollande est devenu dimanche le premier président socialiste depuis 17 ans lors d'un vote-sanction contre le sortant conservateur Nicolas Sarkozy. Il a appelé de ses voeux une réorientation de la politique européenne, plus orientée vers la croissance et moins vers l'austérité.

En Grèce, point de départ de la crise budgétaire qui a semé la panique, l'austérité menée depuis deux ans sous la pression des bailleurs de fonds internationaux du pays a été massivement censurée par les électeurs qui ont laminé les deux partis pro-européens tenants de la rigueur.

Sur les cendres du bipartisme à la grecque, les partis opposés à un accroissement de l'austérité ont raflé, de la gauche radicale aux néo-nazis, la moitié des sièges au parlement.

Le marché continuait par ailleurs d'être déprimé par les très mauvais chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis, premier consommateur au monde d'or noir.

Le taux de chômage a baissé de 0,1 point de 8,2% à 8,1% en mars mais ce chiffre reflétait surtout pour les analystes la baisse de la population active. L'économie américaine n'a créé que 115.000 emplois de plus qu'elle n'en a détruit en avril, contre 162.000 créations d'emploi nettes attendues.

Le pétrole avait déjà décroché vendredi.

Le baril de "light sweet crude" pour livraison en juin avait plongé de 4,05 dollars par rapport à jeudi, à 98,49 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à son plus bas depuis le 6 février.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a fini à 113,18 dollars en baisse de 2,90 dollars, et à son plus bas en clôture depuis le 2 février, où il avait terminé à 112,25 dollars.

fah



(AWP / 07.05.2012 06h25)


Commenter Asie: en baisse après les élections en Europe et l'emploi US (96,57 USD)


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 15 février 2019 à 20:52

    Le pétrole au plus haut depuis trois mois, entre efforts de …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont hissés vendredi à leur sommet depuis novembre alors que la production de l'Organisation...

    vendredi 15 février 2019 à 13:51

    Total va déplacer des activités de Londres à Paris et Genève

    Paris: Le géant pétrolier Total va déplacer certaines de ses activités de Londres vers Paris et Genève, mais a insisté dans un...

    vendredi 15 février 2019 à 12:27

    Le pétrole a dépassé 65 dollars, entre efforts de l'Opep et …

    Londres: Le prix du pétrole de Brent, référence internationale du brut, a dépassé son plus haut de l'année avec les baisses de...

    vendredi 15 février 2019 à 10:12

    Eni: bénéfice net ajusté presque doublé en 2018

    Rome: Le géant pétrolier et gazier italien Eni, porté par la hausse du prix du brut, a annoncé vendredi un bond de...

    vendredi 15 février 2019 à 05:01

    Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper vendredi en Asie, aidés par la réduction de la production de l'Opep, les espoirs...

    jeudi 14 février 2019 à 21:55

    Le pétrole monte, scrutant toujours les négociations sino-am…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse pour la troisième séance de suite jeudi, profitant de l'optimisme des...

    jeudi 14 février 2019 à 20:05

    Total devient la première grande compagnie pétrolière à inve…

    Paris: Le groupe français Total est le premier grand groupe pétrolier international à investir sur le marché de la vente au détail...

    jeudi 14 février 2019 à 12:17

    Le pétrole profite des négociations sino-américaines et effo…

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur hausse jeudi alors que les négociations se poursuivent entre Pékin et Washington et que l'accord...

    jeudi 14 février 2019 à 01:37

    Le pétrole termine en hausse à New York

    New york: Les cours du brut ont terminé en hausse mercredi sur le Nymex, portés par les coupes dans les exportations et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 15 février 2019 Le cours du baril de Brent a franchi le seuil des 65 dollars pour culminer à 65,10 dollars, son plus haut depuis presque 3 mois.

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite