Menu
RSS
A+ A A-

Le brut sans direction en Asie après l'emprunt espagnol (102,48 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés vendredi en Asie après la publication d'indicateurs en demi-teinte aux Etats-Unis et le succès d'un emprunt espagnol sur le marché obligataire, les investisseurs ayant été par ailleurs ébranlés par une rumeur de dégradation de la note française.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai gagnait 21 cents à 102,48 dollars US tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin perdait cinq cents, à 117,95 dollars.

"Les inquiétudes concernant la zone euro se sont estompées grâce à la forte demande pour les obligations espagnoles et la récente dégringolade des prix a favorisé les achats" de pétrole, ramenant les cours à la hausse, indique Phillip Futures dans une note de marché.

L'Espagne a réussi jeudi à emprunter un peu plus que prévu sur le marché obligataire, attirant de nombreux investisseurs à un taux d'intérêt toutefois légèrement supérieur qu'auparavant.

La demande a dépassé les 7 milliards d'euros, ce qui a permis au Trésor de lever 2,541 milliards d'euros, mieux que la fourchette visée (1,5 à 2,5 milliards).

Les marchés, à l'affût de nouvelles économiques en provenance des Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut, digéraient une série d'indicateurs négatifs.

Selon le département du Travail, les nouvelles inscriptions au chômage n'ont que légèrement baissé dans la deuxième semaine d'avril aux Etats-Unis, après être remontées dans les premiers jours du mois à leur niveau le plus élevé depuis le début janvier.

L'indicateur du ministère s'est ainsi établi à 386'000 nouveaux chômeurs, soit nettement au-dessus des 375'000 prévus par les analystes.

Les chiffres des ventes de logements anciens ont aussi déçu. Selon l'Association nationale des agents immobiliers américaine (NAR), elles ont baissé pour le deuxième mois d'affilée en mars, de 2,6% par rapport à février.

Quant à l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (Nord-Est), elle est en train de ralentir plus que le pensaient les analystes, selon l'indice de l'antenne locale de la banque centrale (Fed).

Ces trois indicateurs ont suivi la sortie de plusieurs autres également moins bons qu'espérés (production industrielle et construction de logements notamment) après le rapport officiel sur l'emploi ayant témoigné d'un net ralentissement des embauches en mars.

Enfin la rumeur, infondée selon Paris, d'une dégradation de la note de la France, à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle, a pesé sur les marchés boursiers et obligataires.

Jeudi, le baril de "light sweet crude" a perdu 40 cents par rapport à mercredi, à 102,27 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord a fini à 118,00 dollars, en hausse de 3 cents par rapport à la clôture de mercredi.

tt



(AWP / 20.04.2012 06h24)


Le pétrole en Asie


jeudi 21 juin 2018

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient jeudi en Asie, plombés par les perspectives de voir l'Opep augmenter ses seuils de production.

mercredi 20 juin 2018

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi à la faveur d'estimations jugées favorables sur l'état des stocks de brut américain.

mardi 19 juin 2018

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, les spéculations sur une hausse ou non des quotas de production lors d'une...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 juin 2018 à 07:07

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient jeudi en Asie, plombés par les perspectives de voir l'Opep augmenter ses seuils de production.

mercredi 20 juin 2018 à 22:32

Le pétrole lesté à Londres par l'Opep, porté à New York par …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a reculé mercredi à Londres alors qu'abondent les spéculations à l'approche d'un important sommet entre l'Organisation des...

mercredi 20 juin 2018 à 18:42

"La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie s…

vienne: Le ministre de l'Energie saoudien s'est montré mercredi optimiste sur ses chances de convaincre l'Opep de revoir à la hausse ses...

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite