Menu
A+ A A-

Asie: Le brut mitigé, entre demande US et offre iranienne (102,96 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole étaient mitigés mardi en Asie (102,96 USD), tiraillés entre les signes d'une hausse de la consommation aux Etats-Unis et les tensions autour de l'approvisionnement au Moyen-Orient.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai gagnait trois cents à 102,96 dollars US tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin abandonnait 38 cents, à 118,30 dollars.

"Les investisseurs jugent assez positives les discussions du week-end avec l'Iran, ce qui fait baisser le Brent", a relevé Nick Trevethan chez ANZ Research.

Un sommet a réuni samedi à Istanbul les représentants de l'Iran et du groupe 5+1 (les cinq membres du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne). Les parties ont décidé de se retrouver le 23 mai pour fixer un cadre de négociations sur le programme nucléaire iranien.

Dans le même temps, le WTI, coté à New York, était soutenu par la hausse des ventes de détail aux Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut, nettement plus forte que prévu en mars, donnant au marché l'espoir d'une demande en pétrole soutenue.

Les ventes au détail ont progressé de 0,8% par rapport au mois précédent, après avoir déjà augmenté de 1,0% (chiffre révisé) en février.

Le marché reste cependant prudent face aux signes mitigés en provenance à la fois des Etats-Unis et de la Chine, deuxième consommateur mondial d'or noir, qui a fait état la semaine dernière d'un ralentissement marqué de sa croissance économique sur les trois premiers mois de l'année, sous l'effet de la crise de la dette en Europe.

Lundi, le baril de "light sweet crude" (WTI) a grignoté 10 cents par rapport à la clôture de vendredi, à 102,93 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent a fini à 118,68 dollars, en baisse de 2,53 dollars par rapport à la clôture de vendredi.

mm



(AWP / 17.04.2012 06h33)


Commenter Asie: Le brut mitigé, entre demande US et offre iranienne (102,96 USD)


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    jeudi 07 mars 2019

    Netanyahu: la contrebande pétrolière iranienne doit cesser

    Israël: "L'Iran continue sa contrebande de pétrole brut en violation des sanctions américaines et cela doit cesser", a déclaré le premier ministre israélien Benjamin...

    mardi 04 décembre 2018

    Sanctions: l'Iran peut bloquer les exportations de pétrole d…

    Téhéran: Le président iranien Hassan Rohani a de nouveau menacé mardi de bloquer les exportations de pétrole dans le Golfe, en réaction...

    samedi 01 décembre 2018

    L'Iran a élaboré un "mécanisme" pour vendre son pé…

    Téhéran: L'Iran a finalisé un "mécanisme" permettant l'achat de pétrole iranien par Séoul après le rétablissement de sanctions américaines contre son secteur...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 25 mars 2019 à 14:14

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers sans direc…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont évolué dans des directions différentes la semaine...

    lundi 25 mars 2019 à 13:41

    Les prix des carburants montent encore à l'exception du gazo…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière à l'exception du gazole, alors que le prix du pétrole...

    lundi 25 mars 2019 à 12:30

    Le pétrole creuse un peu ses pertes

    Londres: Les prix du pétrole reculaient encore un peu lundi en cours d'échanges européens après une baisse marquée en fin de semaine...

    lundi 25 mars 2019 à 05:48

    Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer lundi en Asie, les craintes de ralentissement de la croissance prenant les devants sur...

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite