Menu
RSS
A+ A A-

Le brut se stabilise à New York grâce au repli du dollar

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse à New York vendredi, l'affaiblissement du dollar permettant au brut de se stabiliser après l'importante chute de la veille.

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai grignotait 61 cents par rapport à la clôture de jeudi, à 103,39 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

L'or noir coté à New York avait perdu 2,63 dollars jeudi sous l'effet des commentaires de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui n'a pas exclu de recourir aux réserves stratégiques de brut pour soulager les cours.

"On a eu une journée très difficile hier (jeudi), avec la plus grosse perte de l'année, et ce matin on se stabilise plus qu'on ne rebondit", a commenté Bart Melek, stratège chez TD Securities.

Le brut progressait dans le sillage des autres matières premières, comme le cuivre et l'or, qui profitaient du repli du billet vert, a résumé l'analyste.

La monnaie américaine cédait en effet du terrain face à l'euro alors que les grands argentiers européens se sont mis d'accord pour relever à 800 milliards d'euros au total leur pare-feu anticrise au cours d'une réunion de l'Eurogroupe à Copenhague.

Une baisse du billet vert rend plus attractifs les achats de pétrole pour les investisseurs munis d'autres devises. Dans ce contexte, "il y a un peu plus de goût pour le risque", a souligné M. Melek.

"Le marché se stabilise un peu alors que l'incertitude règne en maître", a jugé de son côté Phil Flynn, de PFG Best.

Rappelant les propos de l'AIE, qui s'est dite "prête à agir" pour garantir l'approvisionnement du marché, sans approuver à ce stade le recours à ces stocks défendu par plusieurs Etats, l'expert a rappelé les sources d'inquiétudes géostratégiques: la Syrie, l'Iran, mais aussi le Soudan.

Or, selon lui, une action sur les réserves stratégiques concurrencerait directement la hausse de production promise par l'Arabie Saoudite pour palier l'embargo européen sur le pétrole iranien. Et il n'est pas exclu que Ryad change son fusil d'épaule et réduise au contraire sa production pour "neutraliser" le recours aux réserves, a fait valoir M. Flynn.

sm



(AWP / 30.03.2012 15h45)



Commenter Le brut se stabilise à New York grâce au repli du dollar

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite