Menu
RSS
A+ A A-

Le brut baisse à New York, le marché attend les réserves stratégiques

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en repli à New York jeudi, poursuivant le recul entamé la veille sous l'effet des déclarations officielles suggérant que certains pays occidentaux vont puiser dans leurs réserves stratégiques pour soulager les prix.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai se repliait de 26 cents par rapport à la clôture de mardi, à 105,15 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le fait qu'on parle toujours plus de recours aux réserves stratégiques pèse sur les prix, c'est difficile dans ce contexte pour les investisseurs, les gros fonds, de jouer sur le marché maintenant", a commenté Rich Ilczyszyn, analyste chez iitrader.com.

La France table "raisonnablement" sur un feu vert de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) pour puiser dans ses réserves stratégiques de pétrole afin d'endiguer le renchérissement des cours du brut, a affirmé jeudi le ministre de l'Economie François Baroin.

La veille, c'était le ministre français de l'Energie Eric Besson qui s'était déclaré "favorable" à cette proposition américaine et britannique.

Sollicitée par l'AFP, l'AIE n'était pas en mesure de donner immédiatement des détails sur le calendrier d'une éventuelle prise de décision.

"Rien que de commencer à évoquer (un recours aux réserves stratégiques), cela suffit pour faire changer le moral du marché", a noté M. Ilczyszyn.

Egalement, le marché "compose avec les pertes d'hier engendrées par l'annonce par le Département américain de l'Energie de la nette augmentation des réserves de brut", a par ailleurs remarqué Eric Bickel, de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

Les réserves de brut ont progressé de 7,1 millions de barils lors de la semaine achevée le 23 mars, alimentant les inquiétudes au sujet de la demande toujours atone du plus gros consommateur d'hydrocarbures au monde.

Pour rester au-dessus du seuil de résistance de 110 dollars le baril, "il faudrait que les craintes de conflit avec l'Iran soient confirmées", or la situation "est plus calme depuis quelque temps", a remarqué M. Ilczyszyn.

"Si un accord devait être conclu (avec Téhéran), cela entraînerait des ventes et le retour du baril autour de 92 dollars", a-t-il estimé.

rp



(AWP / 29.03.2012 15h41)


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite