Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en net repli à New York, dans un marché sur la défensive

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à New York, dans un marché sur la défensive, inquiet de la contraction de l'activité manufacturière en Chine et de ses conséquences sur la solidité de la demande mondiale.

Vers 13H30 GMT/14h30 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai cédait 2,45 dollar par rapport à la clôture de mercredi à 104,82 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Des données économiques plus sombres en provenance de Chine alimentent des inquiétudes pour la demande sur la solidité de la demande (énergétique) au sein du deuxième pays consommateur de brut", ont relevé des experts de la Commerzbank.

L'activité manufacturière en Chine s'est contractée en mars, chutant à un plus bas niveau en quatre mois, selon un indice provisoire publié jeudi par la banque HSBC qui confirme un ralentissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale.

En outre, selon les analystes, la croissance de la deuxième économie mondiale, qui s'est élevée à 9,2% en 2011 mais est tombée à 8,9% sur un an au dernier trimestre, devrait encore ralentir plus nettement au premier trimestre de cette année.

"Il est évident que le marché réagit à toute information en provenance de (l'économie) chinoise, les matières premières y sont particulièrement sensibles", a fait valoir Tom Bentz, de BNP Paribas.

"Les chiffres semblent montrer un certain ralentissement (de l'activité économique chinoise) et cela n'est pas positif du tout" pour les cours du brut, a-t-il ajouté, "qui sont sur la défensive".

Par ailleurs, à la suite des récentes déclarations de l'Arabie saoudite, réitérant l'engagement du premier exportateur de brut de prévenir toute perturbation de l'offre mondiale en pétrole, "les inquiétudes vis-à-vis de l'Iran sont légèrement moins vives", a ajouté l'analyste.

Autre facteur encourageant, pour Commerzbank, "la France semble désormais prête à envisager un recours à ses réserves stratégiques de brut" pour enrayer la flambée des prix.

"La France étudie avec ses partenaires toutes les options possibles pour lutter contre la hausse du prix du pétrole. La libération d'une partie des stocks stratégiques des pays industrialisés constitue l'une de ces options", a déclaré le ministre français de l'Energie Eric Besson.

"Chaque fois que l'on parle de libérer une partie de réserves stratégiques (de pétrole), les cours du brut ont tendance à baisser, dans un premier temps", a commenté M. Bentz.

"Mais une fois la nouvelle digérée, le marché revient à une certaine réalité, on se rend compte que les barils proviennent de réserves stratégiques (...) et les conséquences (d'une telle action) ne sont pas toujours aussi baissières que ce que l'on aurait tendance à croire", a-t-il estimé.

rp



(AWP / 22.03.2012 14h50)



Commenter Le brut en net repli à New York, dans un marché sur la défensive

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite