Menu
A+ A A-

Asie: le brut en baisse, rassuré par l'Arabie saoudite (107,56 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole s'affichaient en baisse mardi dans un marché rassuré par l'engagement répété de l'Arabie saoudite à stabiliser les cours "à des niveaux raisonnables", ont indiqué les courtiers.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril perdait 53 cents à 107,56 USD dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en mai lâchait 34 cents à 125,37 USD.

Les prix se sont repliés "après des informations selon lesquelles l'Arabie saoudite avait augmenté ses exportations en janvier", ont indiqué les analystes de Phillip Futures dans une note.

Le gouvernement saoudien a indiqué lundi qu'il s'engageait à "assurer une offre adéquate de pétrole, stabiliser le marché du pétrole et ramener les prix du pétrole à des niveaux raisonnables pour les producteurs, les consommateurs et le secteur du pétrole", rapporte le quotidien anglophone Arab News.

L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut, a indiqué à plusieurs reprises au cours des dernières semaines qu'elle se tenait prête à compenser tout déficit d'approvisionnement sur le marché pétrolier en accroissant sa propre production d'or noir.

Le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi a ainsi déclaré la semaine dernière que "l'Arabie saoudite et d'autres restent disposés à compenser tout déficit perçu ou réel de l'offre en pétrole brut".

Le ministre jugeait alors que le marché pétrolier était "actuellement globalement équilibré" et avait une nouvelle fois rejeté la faute de l'envolée des prix du pétrole (qui ont atteint début mars un sommet depuis deux ans et demi à Londres) sur les spéculateurs.

Selon l'AIEA, les exportations de pétrole iranien pourraient être réduites d'au moins un tiers à partir de la mi-2012, avec une chute comprise entre 0,8 et 1 million de barils par jour, du fait des sanctions internationales.

Dans la foulée des multiples mesures décrétées par les Etats-Unis, l'Union européenne a décidé d'imposer un embargo pétrolier graduel qui devrait jouer à plein à partir de juillet. Ces sanctions internationales visent à assécher le financement du programme nucléaire iranien, qui cache selon les Etats-Unis et leurs alliés un volet militaire.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril avait gagné 1,03 dollar par rapport à la clôture de vendredi, à 108,09 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a fini à 125,71 dollars, en repli de 10 cents par rapport à la clôture de vendredi.

tt



(AWP / 20.03.2012 06h24)


Commenter Asie: le brut en baisse, rassuré par l'Arabie saoudite (107,56 USD)


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mardi 13 novembre 2018

    Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

    Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

    lundi 12 novembre 2018

    Ryad réclame une baisse de production de pétrole d'un millio…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Arabie saoudite a estimé lundi indispensable de réduire la production mondiale de pétrole d'un million de barils...

    lundi 12 novembre 2018

    La production mondiale de pétrole doit être réduite d'un mil…

    Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a déclaré lundi qu'une analyse technique montrait la nécessité de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 09:47

    Nouveaux rassemblements de "gilets jaunes", des dé…

    Paris: Plusieurs rassemblements de "gilets jaunes", qui souhaitent pérenniser leur mouvement contre la hausse des taxes contre les carburants, perturbaient à nouveau...

    lundi 19 novembre 2018 à 04:24

    Le pétrole en hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par les espoirs que l'Opep et ses partenaires vont agir...

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite