Menu
A+ A A-

Asie: le brut en baisse, rassuré par l'Arabie saoudite (107,56 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les prix du pétrole s'affichaient en baisse mardi dans un marché rassuré par l'engagement répété de l'Arabie saoudite à stabiliser les cours "à des niveaux raisonnables", ont indiqué les courtiers.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril perdait 53 cents à 107,56 USD dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en mai lâchait 34 cents à 125,37 USD.

Les prix se sont repliés "après des informations selon lesquelles l'Arabie saoudite avait augmenté ses exportations en janvier", ont indiqué les analystes de Phillip Futures dans une note.

Le gouvernement saoudien a indiqué lundi qu'il s'engageait à "assurer une offre adéquate de pétrole, stabiliser le marché du pétrole et ramener les prix du pétrole à des niveaux raisonnables pour les producteurs, les consommateurs et le secteur du pétrole", rapporte le quotidien anglophone Arab News.

L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut, a indiqué à plusieurs reprises au cours des dernières semaines qu'elle se tenait prête à compenser tout déficit d'approvisionnement sur le marché pétrolier en accroissant sa propre production d'or noir.

Le ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi a ainsi déclaré la semaine dernière que "l'Arabie saoudite et d'autres restent disposés à compenser tout déficit perçu ou réel de l'offre en pétrole brut".

Le ministre jugeait alors que le marché pétrolier était "actuellement globalement équilibré" et avait une nouvelle fois rejeté la faute de l'envolée des prix du pétrole (qui ont atteint début mars un sommet depuis deux ans et demi à Londres) sur les spéculateurs.

Selon l'AIEA, les exportations de pétrole iranien pourraient être réduites d'au moins un tiers à partir de la mi-2012, avec une chute comprise entre 0,8 et 1 million de barils par jour, du fait des sanctions internationales.

Dans la foulée des multiples mesures décrétées par les Etats-Unis, l'Union européenne a décidé d'imposer un embargo pétrolier graduel qui devrait jouer à plein à partir de juillet. Ces sanctions internationales visent à assécher le financement du programme nucléaire iranien, qui cache selon les Etats-Unis et leurs alliés un volet militaire.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril avait gagné 1,03 dollar par rapport à la clôture de vendredi, à 108,09 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a fini à 125,71 dollars, en repli de 10 cents par rapport à la clôture de vendredi.

tt



(AWP / 20.03.2012 06h24)


Commenter Asie: le brut en baisse, rassuré par l'Arabie saoudite (107,56 USD)


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    jeudi 14 février 2019

    Total devient la première grande compagnie pétrolière à inve…

    Paris: Le groupe français Total est le premier grand groupe pétrolier international à investir sur le marché de la vente au détail...

    jeudi 24 janvier 2019

    Les États-Unis vont pomper plus de pétrole que la Russie et …

    Selon le rapport de Rystad, les États-Unis devraient produire plus de pétrole que la Russie et l'Arabie saoudite réunies d'ici 2025.

    jeudi 24 janvier 2019

    Arabie Saoudite: "Nous pomperons le dernier baril de pé…

    Ryad: L’Arabie saoudite n’achète pas le récit du pic de la demande maximale de pétrole. Le plus gros producteur de l’OPEP continue...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 22:06

    Les cours du pétrole touchent un pic de trois mois, le comme…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi dans le sillage d'espoirs d'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et...

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite