Menu
RSS
A+ A A-

Asie: en hausse (105,10 USD), tourné vers l'Iran et la Grèce

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole repartaient en hausse mercredi matin en Asie, dans un marché préoccupé par les tensions avec l'Iran et l'approche d'une nouvelle échéance importante pour la Grèce et la zone euro.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril gagnait 40 cents, à 105,10 USD, dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance prenait 50 cents à 122,48 USD.

"Les inquiétudes sur les ambitions nucléaires de l'Iran (...) continuent d'être un facteur (de hausse des cours du brut), malgré des signes envoyés par l'Iran d'un retour à la table des négociations", a déclaré Nick Trevethan, analyste matières premières chez ANZ Research.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a quitté les Etats-Unis mardi, assurant avoir le sentiment d'avoir de "vrais amis à Washington".

L'Etat hébreu a multiplié ces dernières semaines les menaces d'intervention militaire afin d'empêcher Téhéran d'effectuer des progrès irréversibles vers l'arme atomique.

Le président Barack Obama n'exclut pas le recours à la force en dernier ressort mais privilégie la voie diplomatique et les sanctions pour dissuader l'Iran d'atteindre le seuil nucléaire.

A Bruxelles, la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton a proposé à Téhéran, au nom du groupe des 5+1 (Chine, de la France, de l'Allemagne, de la Russie, du Royaume-Uni et des Etats-Unis), de reprendre les discussions sur son programme nucléaire, sans préciser de date ou de lieu pour cela.

Enfin, dans la zone euro, les banques et fonds privés détenant des obligations souveraines de droit grec ont jusqu'à jeudi 20H00 GMT pour dire si oui ou non elles participent à l'opération d'échange d'obligations, une sorte de faillite contrôlée, inédite par son ampleur dans l'histoire financière.

L'opération, qui vise à sortir la Grèce du surendettement en effaçant quelque 107 milliards d'euros de dette sur les plus de 350 milliards de dette actuelle, doit être volontaire pour réussir. Le gouvernement grec vise entre 75 et 90% de taux d'acceptation.

Mardi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril a cédé 2,02 dollars par rapport à la clôture de lundi, terminant à 104,70 dollars le baril, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance a terminé à 121,98 dollars, en baisse de 1,82 dollar.

ds



(AWP / 07.03.2012 06h30)


Le pétrole en Iran


mercredi 13 juin 2018

Pétrole: l'AIE met en garde sur le déclin de la production e…

Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a mis en garde mercredi sur le déclin prévisible des productions pétrolières de l'Iran et du...

jeudi 17 mai 2018

Pétrole et gaz iraniens: la Chine aux aguets, face au retrai…

Pékin: La Chine, assoiffée d'hydrocarbures et premier partenaire commercial de Téhéran, pourrait ignorer les sanctions américaines et muscler ses investissements en Iran...

jeudi 26 avril 2018

L'Irak autorise l'exploration pétrolière près des frontières…

Bagdad: Le ministère irakien du Pétrole a accordé jeudi trois permis d'exploration pétrolière près de sa frontière avec l'Iran, pour la première...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 juin 2018 à 16:24

Les cours du pétrole sans direction avant l'Opep

Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction en cours d'échanges européens mardi, à quelques jours d'un sommet de l'Organisation des pays...

mardi 19 juin 2018 à 06:22

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, les spéculations sur une hausse ou non des quotas de production lors d'une...

mardi 19 juin 2018 à 06:06

Pétrole: qui sont les plus grands producteurs, les plus gran…

Londres: L'Opep et ses partenaires se réunissent vendredi et samedi pour des rencontres au résultat incertain, alors que l'union de 24 pays...

mardi 19 juin 2018 à 06:04

Les ministres de l'Opep arrivent à Vienne pour une réunion s…

Londres: Les ministres de l'Opep prennent la route de Vienne pour assister à des réunions qui s'annoncent tendues vendredi et samedi, où...

lundi 18 juin 2018 à 21:40

Le pétrole porté par de nouvelles spéculations sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, portés par de nouvelles spéculations à quelques jours d'une réunion très surveillée...

lundi 18 juin 2018 à 17:16

Combats en Libye: pertes "catastrophiques" dans le…

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a fait état lundi de "pertes catastrophiques" après la destruction de deux réservoirs dans...

lundi 18 juin 2018 à 16:57

La consommation de carburants baisse de 4,5% en mai (Ufip)

Paris: La consommation de carburants routiers en France a baissé de 4,5% en mai sur un an, avec une chute plus prononcée...

lundi 18 juin 2018 à 16:39

Le repli des prix des carburants se poursuit en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-services françaises ont reculé de quelques fractions de centime la semaine dernière, poursuivant le...

lundi 18 juin 2018 à 16:31

Le pétrole monte, l'Opep prend le pas sur la guerre commerci…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens à quelques jours d'une réunion de l'Opep et malgré les craintes...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite