Menu
RSS
A+ A A-

Le brut amorce son rebond, le marché attend les stocks américains

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en Asie, après une forte correction de deux jours nourrie par les inquiétudes sur la vigueur de la demande, dans un marché aidé par un regain d'optimisme sur l'économie et guettant les chiffres des stocks de brut aux Etats-Unis.

Vers 11H30 GMT (12H30 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 122,57 dollars, en hausse de 1,02 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 35 cents à 106,90 dollars.

"Après deux jours de forte baisse, les fonds de gestion et les investisseurs saisissent l'occasion pour revenir à l'achat sur le pétrole, dans un marché aidé par un regain de confiance dans l'économie", soulignait Peter Beutel, analyste de Cameron Hanover.

Selon lui, le rebond plus fort qu'attendu du moral des ménages américains annoncé mardi et la publication mercredi d'une progression de la production industrielle au Japon en janvier "ont contribué à alléger l'humeur des opérateurs dès les échanges asiatiques".

Les prix du baril ont par ailleurs brièvement accru leurs gains mercredi après que la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé avoir alloué 529,53 milliards d'euros de prêts à 800 banques de la zone euro, un afflux de liquidités susceptible de doper les investissements dans les actifs plus risqués, et donc les matières premières.

De surcroît, "il y a toujours sur le marché une nervosité persistante entretenue par les tensions dans le dossier iranien, et le marché reste hanté par des scénarios comme une frappe de l'Iran par Israël", poursuivait M. Beutel.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a averti mardi que l'Iran serait en mesure de faire augmenter les prix du pétrole et "d'étouffer l'économie mondiale", s'il devenait une puissance nucléaire militaire.

De son côté, Téhéran menace d'interrompre immédiatement ses livraisons d'or noir à l'Europe, bien avant la mise en place en juillet de l'embargo de l'Union européenne, contribuant à exacerber les inquiétudes sur l'offre mondiale de brut.

Alors que les investisseurs redoutent de plus en plus que l'envolée des prix du baril n'entame les perspectives de consommation énergétique mondiale, le marché sera attentif mercredi au rapport hebdomadaire du Département américain de l'Energie (DoE), traditionnel baromètre de la demande américaine.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE devrait faire état d'une progression de 800'000 barils sur la semaine dernière des réserves de brut aux Etats-Unis, après avoir bondi de 1,6 million de barils la semaine précédente.

Les stocks d'essence sont attendus en hausse de 100'000 barils et les stocks de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) en baisse de 600'000 barils.

tt



(AWP / 29.02.2012 13h00)



Commenter Le brut amorce son rebond, le marché attend les stocks américains

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

jeudi 22 février 2018 à 09:09

TechnipFMC voit son bénéfice plonger en 2017, pénalisé par d…

Paris: Le groupe de services pétroliers TechnipFMC a vu son bénéfice net plonger de 70% l'année dernière et a même accusé une...

jeudi 22 février 2018 à 06:02

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, en dépit d'estimations faisant état d'une baisse des réserves...

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite