Menu
RSS
A+ A A-

Asie: en hausse (106,83 USD) après l'amorce d'une correction à la baisse

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en Asie, au lendemain d'une forte correction due aux inquiétudes pour la vigueur de la demande mondiale dans un contexte économique difficile, après une hausse quasi ininterrompue depuis février.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril gagnait 28 cents, à 106,83 USD dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance prenait 60 cents à 122,15 USD.

Les cours du baril, qui avaient atteint des sommets jamais vus depuis mai 2011, observaient depuis lundi un net mouvement de correction. Mais les craintes concernant l'offre de brut iranien ont repris le dessus, selon Justin Harper chez IG Markets à Singapour.

"Malgré le repli des cours ces derniers jours, la situation iranienne est toujours présente dans l'esprit" des investisseurs qui s'inquiètent "de trouver des sources d'approvisionnement alternatives en cas de perturbations de l'offre", a-t-il dit.

Téhéran menace d'interrompre immédiatement ses approvisionnements d'or noir à l'Europe, bien avant la mise en place en juillet de l'embargo de l'Union européenne.

A la suite de l'Europe, le Japon (deuxième plus gros client de l'Iran) aurait désormais l'intention de réduire ses importations de brut iranien, ce qui exacerbe les tensions sur le marché mondial.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a averti mardi que l'Iran serait en mesure de faire augmenter les prix du pétrole et "d'étouffer l'économie mondiale", s'il devenait une puissance nucléaire militaire.

"L'Iran pourrait dicter des prix de plus en plus élevés et ainsi étouffer l'économie mondiale", a-t-il plaidé.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a reconnu vendredi dans son rapport trimestriel des "divergences majeures" avec Téhéran sur la clarification de son programme nucléaire.

La communauté internationale soupçonne l'Iran, qui s'en défend, de chercher à se doter de l'arme atomique sous couvert d'un programme civil.

Mardi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril avait cédé 2,01 dollars par rapport à lundi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), pour finir à 106,55 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance avait clôturé à 121,55 dollars, en baisse de 2,62 dollars par rapport à lundi.

ds



(AWP / 29.02.2012 06h31)


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite