Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en baisse à New York, le marché s'inquiétant pour la demande

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en baisse mardi, poursuivant le mouvement de correction entamé la veille sur des craintes du marché que la récente flambée du brut n'entrave la reprise économique mondiale.

Vers 14H20 GMT (15H20 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril perdait 35 cents par rapport à lundi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), à 108,21 dollars.

Les cours du baril ont entamé leur mouvement de correction lundi après une hausse presque ininterrompue depuis février, qui les a conduits vendredi à des sommets depuis mai 2011.

"Cette pression persistante sur les cours du brut s'explique par les inquiétudes que leur flambée (récente) crée auprès des investisseurs", a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates. "Ils craignent que cela ait un effet nocif sur la demande".

La hausse des prix du brut est répercutée de plusieurs manières sur le consommateur, "non seulement par la hausse des prix de l'essence à la pompe mais aussi par une hausse des prix des biens de consommation et des services via le prix du fioul", souligne le courtier.

En outre, "les commandes de biens durables sont très inférieures aux attentes, enregistrant leur plus fort déclin depuis janvier 2009 alors que le prix de l'essence à la pompe se vend en moyenne à 1,80 dollars le galon", a souligné Matt Smith de Summit Energy (Schneider Electric).

Les commandes de biens durables ont en effet chuté aux Etats-Unis en janvier après trois mois consécutifs de hausse, selon des chiffres publiés mardi par le département du Commerce, baissant de 4,0% par rapport à décembre.

Ce recul, le plus fort relevé depuis janvier 2009 (où l'indicateur du ministère avait chuté de 13,2%) est bien plus marqué que le pensaient les analystes dont la prévision médiane donnait les commandes de biens durables en baisse de 1,4% par rapport à décembre.

Le mouvement de correction des cours du brut n'est toutefois pas durable, selon les analystes.

"Le marché va continuer à suivre avec attention l'escalade verbale entre les Etats-Unis, l'Europe et l'Iran", et se préparer "à une perte d'approvisionnement en brut iranien qui devrait entraîner une (nouvelle) hausse des prix", a estimé Any Lipow.

"Nous ne prévoyons pas de mouvement de correction des prix plus prononcée ou encore prolongée", estiment les analystes de Commerzbank.

En outre, "l'opération de prêts à trois ans de la BCE (Banque centrale européenne) va certainement se traduire par de nouvelles injections de liquidités sur le marché et un soutien accru aux prix du brut", car elles vont alimenter les investissements vers les actifs plus risqués comme les matières premières, ont poursuivi les experts.

ft



(AWP / 28.02.2012 16h29)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 19 juin 2018 à 16:24

Les cours du pétrole sans direction avant l'Opep

Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction en cours d'échanges européens mardi, à quelques jours d'un sommet de l'Organisation des pays...

mardi 19 juin 2018 à 06:22

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, les spéculations sur une hausse ou non des quotas de production lors d'une...

mardi 19 juin 2018 à 06:06

Pétrole: qui sont les plus grands producteurs, les plus gran…

Londres: L'Opep et ses partenaires se réunissent vendredi et samedi pour des rencontres au résultat incertain, alors que l'union de 24 pays...

mardi 19 juin 2018 à 06:04

Les ministres de l'Opep arrivent à Vienne pour une réunion s…

Londres: Les ministres de l'Opep prennent la route de Vienne pour assister à des réunions qui s'annoncent tendues vendredi et samedi, où...

lundi 18 juin 2018 à 21:40

Le pétrole porté par de nouvelles spéculations sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, portés par de nouvelles spéculations à quelques jours d'une réunion très surveillée...

lundi 18 juin 2018 à 17:16

Combats en Libye: pertes "catastrophiques" dans le…

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a fait état lundi de "pertes catastrophiques" après la destruction de deux réservoirs dans...

lundi 18 juin 2018 à 16:57

La consommation de carburants baisse de 4,5% en mai (Ufip)

Paris: La consommation de carburants routiers en France a baissé de 4,5% en mai sur un an, avec une chute plus prononcée...

lundi 18 juin 2018 à 16:39

Le repli des prix des carburants se poursuit en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-services françaises ont reculé de quelques fractions de centime la semaine dernière, poursuivant le...

lundi 18 juin 2018 à 16:31

Le pétrole monte, l'Opep prend le pas sur la guerre commerci…

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens à quelques jours d'une réunion de l'Opep et malgré les craintes...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite