Menu
A+ A A-

Le brut monte, le marché est optimiste sur l'économie et dopé par l'Iran

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole évoluaient en petite progression vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché nerveux mais toujours soutenu par les indicateurs économiques encourageants de la veille en Europe et aux Etats-Unis, ainsi que par les vives tensions au Moyen-Orient.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 123,68 dollars, en hausse de 6 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance grimpait de 55 cents à 108,38 dollars.

Après avoir atteint jeudi 124,50 dollars à Londres et 108,74 dollars à New York, des sommets depuis début mai 2011, les cours du baril continuaient leur ascension, même si une forte volatilité continuait, comme la veille, de dominer les échanges.

"Les prix du pétrole profitent du repli du dollar, mais surtout des tensions géopolitiques persistantes", en Syrie et dans le dossier iranien, observait Andrey Kryuchenkov, analyste chez VTB Capital.

"Téhéran menace toujours d'interrompre immédiatement ses approvisionnements d'or noir à l'Europe, bien avant la mise en place en juillet de l'embargo de l'Union européenne. Et dans le même temps, de gros consommateurs asiatiques de brut vont apparemment réduire leurs importations d'Iran, en raison des sanctions financières internationales", rappelait M. Kryuchenkov.

A la suite de l'Europe, le Japon (2e plus gros client de l'Iran) aurait désormais l'intention de réduire ses importations de brut iranien de 20%, ont rapporté plusieurs analystes du secteur, citant des informations de presse.

Ces pays doivent trouver des approvisionnements alternatifs, ce qui exacerbe les tensions sur le marché mondial, déjà pénalisé par l'interruption de la production au Soudan du sud, en raison d'un différend avec le Soudan voisin, et la baisse de l'offre du Yémen, affectée par les violences dans le pays.

Le marché pétrolier restait par ailleurs soutenu par les indicateurs encourageants de la veille, de nature à renforcer l'appétit des investisseurs pour les actifs jugés plus risqués, comme les matières premières.

Ainsi, aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage se sont maintenues la semaine dernière à leur plus bas niveau depuis début mars 2008, tandis qu'en Allemagne, le baromètre Ifo sur le moral des entrepreneurs a progressé pour le quatrième mois consécutif.

Ces statistiques ont revigoré l'euro, qui a dépassé vendredi le seuil de 1,34 dollar pour la première fois depuis début décembre: or, ce repli du billet vert contribuait à rendre plus attractifs les achats de pétrole libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

"Le marché reste cependant extrêmement nerveux, et malgré la crainte d'une escalade des tensions dans le dossier du nucléaire iranien, on peut voir des prises de bénéfices sur une petite échelle", après la nette hausse des dernières séances, avertissait Andrey Kryuchenkov.

cha



(AWP / 24.02.2012 12h31)


Commenter Le brut monte, le marché est optimiste sur l'économie et dopé par l'Iran


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    lundi 05 novembre 2018

    Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

    Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

    dimanche 04 novembre 2018

    Sanctions contre l'Iran: le marché pétrolier sur le qui-vive…

    Londres: Avec ses sanctions contre les importateurs de pétrole iranien, Washington pourrait faire basculer un marché à l'équilibre précaire et provoquer une...

    vendredi 02 novembre 2018

    Pétrole iranien : la Turquie parmi les pays bénéficiant d'un…

    Ankara: La Turquie fait partie des pays bénéficiant d'une dérogation des Etats-Unis lui permettant de continuer à importer du pétrole iranien en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite