Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse, porté par l'Europe et l'Iran

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole montaient mercredi à l'ouverture à New York, portés par l'espoir d'un maintien de la demande en Europe et des craintes pour l'offre à la suite de l'accroissement des tensions avec l'Iran.

Vers 14H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars gagnait 99 cents par rapport à la clôture de mardi, à 101,73 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

"Les nouvelles en provenance d'Iran sont l'un des facteurs de cette hausse, mais celle-ci s'explique aussi par de meilleurs chiffres économiques que prévu en Europe", a estimé James Williams, de WTRG Economics.

Selon une annonce du site de la télévision d'Etat iranienne, l'Iran a convoqué séparément les ambassadeurs de six pays européens (France, Italie, Espagne, Grèce, Portugal, Pays-Bas) pour leur signifier son intention de "revoir à la baisse ses ventes de pétrole".

Les prix du baril ont fortement accéléré leur hausse après cette annonce, qui renforce les inquiétudes sur les approvisionnements énergétiques de l'Europe.

Sur le front de la demande, malgré une contraction de 0,3% au quatrième trimestre par rapport au trimestre précédent, le PIB de la zone euro a été un peu meilleur que prévu fin 2011, essentiellement grâce à une bonne surprise en France (+0,2%) et à un repli moins important que prévu en Allemagne (-0,2%).

Ces chiffres qui, "bien qu'on ne puisse peut-être pas les qualifier de bons, sont meilleurs que prévu", rassurent, selon James Williams de WTRG Economics.

"L'un des grands risques de baisse pour les prix du brut, c'est une récession. Quand il y a une récession, tout ralentit", dont la demande en brut, a expliqué le courtier.

"Les chiffres de l'activité économique européenne sont passables, surtout le fait que la France ait réussi à afficher un petit gain et cela favorise une vision plutôt positive pour la demande en énergie", a fait également valoir John Kilduff de Again Capital.

Du côté de l'offre, le marché attendait également la publication des chiffres hebdomadaires des autorités américaines des réserves en brut.

"Tout le monde va regarder les chiffres des inventaires", a confirmé James Williams.

Le département américain de l'Energie (DoE) doit publier vers 15H30 GMT les chiffres hebdomadaires des stocks de pétrole aux Etats-Unis.

tt



(AWP / 15.02.2012 15h51)


Le pétrole en Iran


jeudi 17 mai 2018

Pétrole et gaz iraniens: la Chine aux aguets, face au retrai…

Pékin: La Chine, assoiffée d'hydrocarbures et premier partenaire commercial de Téhéran, pourrait ignorer les sanctions américaines et muscler ses investissements en Iran...

jeudi 26 avril 2018

L'Irak autorise l'exploration pétrolière près des frontières…

Bagdad: Le ministère irakien du Pétrole a accordé jeudi trois permis d'exploration pétrolière près de sa frontière avec l'Iran, pour la première...

mercredi 14 mars 2018

Iran: contrat avec une société russe pour développer deux ch…

Téhéran: L'Iran et la société russe Zarubezhneft ont signé mercredi à Téhéran un contrat de 742 millions de dollars pour augmenter la...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 25 mai 2018 à 21:37

Le pétrole chute, Ryad et Moscou semblent prêts à augmenter …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont lourdement chuté vendredi à New York et Londres alors que l'Arabie saoudite et son...

vendredi 25 mai 2018 à 16:20

Le pétrole chute, Ryad juge une augmentation de la productio…

Londres: Les cours du pétrole perdaient près de deux dollars vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Arabie saoudite et son allié...

vendredi 25 mai 2018 à 13:06

Ryad et Moscou envisagent une hausse de production de pétrol…

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite et la Russie, qui s'entendent depuis 2017 avec d'autres gros producteurs de pétrole pour limiter l'offre, ont jugé possible...

vendredi 25 mai 2018 à 12:24

Le pétrole baisse, Russie et Arabie saoudite discutent d'une…

Londres: Les prix du pétrole reculaient nettement vendredi en cours d'échanges européens alors que la Russie et l'Arabie saoudite envisagent désormais d'augmenter...

vendredi 25 mai 2018 à 06:22

Le pétrole continue de reculer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de baisser vendredi en Asie, du fait de la hausse des stocks de brut américain et...

jeudi 24 mai 2018 à 21:32

Le pétrole recule face à une possible remontée de la product…

NYC/Cours de clôture: Les cours du brut ont reculé jeudi alors que se raffermit l'hypothèse d'un assouplissement de l'accord forçant les membres...

jeudi 24 mai 2018 à 16:52

Réduction du prix du diesel: Petrobras chute de 10% en Bours…

Sao paulo: Les actions du Brésilien Petrobras chutaient jeudi matin de plus de 10% à la Bourse de Sao Paulo, au lendemain...

jeudi 24 mai 2018 à 16:13

Le pétrole accentue ses pertes avec l'aversion au risque des…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés délaissaient les actifs les plus risqués après...

jeudi 24 mai 2018 à 12:19

Le pétrole plombé par la hausse inattendue des réserves amér…

Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que les marchés digéraient la hausse hebdomadaire inattendue des réserves...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite