Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, soulagé par le dénouement grec

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi à l'ouverture à New York, dans un marché soulagé par un accord très attendu en Grèce, censé ouvrir la voie à la restructuration de sa dette publique.

Vers 14H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars gagnait 1,20 dollar par rapport à la clôture de mardi, à 99,91 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

"Le marché est plus confiant" après la conclusion d'un accord en Grèce, a commenté Bart Melek, de TD Securities.

Après des négociations difficiles, un accord "final sur le paquet de mesures" de rigueur réclamées par les créanciers de la Grèce, UE et FMI, a été conclu jeudi au sein du gouvernement grec de coalition.

Le pays membre de la zone euro va ainsi pouvoir solliciter un nouveau plan d'aides dont il a besoin pour éviter de se retrouver en faillite.

"Le billet vert s'échange à la baisse et cela tire à la hausse non seulement les prix du brut mais aussi des autres matières premières", libellés en dollars, a relevé M. Melek

"Nous avons également eu d'assez bons chiffres d'inventaires, ce qui pousse également les prix du brut à la hausse", a estimé le courtier.

Le Département américain de l'Energie (DoE) a fait état mercredi d'une hausse de 300'000 barils des stocks américains de brut sur la semaine achevée le 3 février, un chiffre très inférieur au bond de 2,7 millions de barils attendu par les analystes, mais largement au-delà des estimations de la fédération professionnelle API, qui avait annoncé mardi soir une forte chute, de 4,5 millions de barils, de ces réserves.

En outre, "il y a le grand froid en Europe, et l'élargissement un peu exagéré du +spread+ (l'écart de prix entre le WTI et le Brent de Londres)", qui fait monter les cours du brut américain, a ajouté M. Melek.

Le Brent est en effet porté par les températures froides en Europe, alors que les Etats-Unis connaissent un hiver très doux, "ce qui a certainement été un petit facteur de baisse", a fait valoir M. Melek.

rp



(AWP / 09.02.2012 15h46)



Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, soulagé par le dénouement grec

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite