Menu
A+ A A-

Asie: en hausse (99,66 USD), craintes perturbation en Iran et au Soudan

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient en hausse mercredi en Asie, reflétant les craintes des investisseurs liées à la crise iranienne et à la suspension des approvisionnements en provenance du Soudan, ont indiqué des courtiers.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars gagnait 18 cents à 99,66 USD le baril dans les échanges électroniques du matin. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars augmentait de 44 cents à 111,42 USD.

"Les cours du pétrole restent affectés par plusieurs facteurs, parmi lesquels la situation tendue tant en Iran qu'au Soudan", a noté Tony Nunan, spécialiste de la gestion des risques énergétiques chez Mitsubishi Corp à Tokyo.

Une mission de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) destinée à éclaircir les zones d'ombre du programme nucléaire iranien s'est achevée mardi sans aucun signe de percée, selon des médias locaux.

L'AIEA enquête depuis huit ans, sans être en mesure de déterminer avec certitude si le programme nucléaire iranien est de nature purement pacifique, comme l'affirme la République islamique, ou bien également militaire.

L'Union européenne (UE) avait décidé la semaine dernière un embargo sur le brut iranien, mais seulement de façon graduelle d'ici à juillet pour laisser le temps à ses membres de trouver des sources d'approvisionnements alternatives.

Or les parlementaires iraniens étudient une possible interruption immédiate des exportation de pétrole du pays à l'UE. Une proposition de loi dans ce sens pourrait être élaborée dans les prochains jours.

"Le marché reste attentif au contentieux entre l'Iran et les Occidentaux sur le programme nucléaire de Téhéran", a relevé la maison de courtage Phillip Futures.

De plus, le Soudan du sud a annoncé dimanche suspendre son offre de brut (350.000 barils par jour) en raison d'un différend avec le Soudan, qu'il soupçonne de prélever une partie du pétrole en transit en territoire soudanais.

Juba accuse Khartoum de lui avoir volé 815 millions de dollars (620 millions d'euros) de brut. Le Soudan répond n'avoir prélevé, en pétrole, que de quoi compenser les droits de passage du brut sur son territoire, et l'utilisation de ses raffineries.

Mardi, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars avait cédé 30 cents par rapport à la clôture de vendredi, à 98,48 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance avait fini à 110,98 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 23 cents.

ds



(AWP / 01.02.2012 06h30)


Commenter Asie: en hausse (99,66 USD), craintes perturbation en Iran et au Soudan


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    lundi 05 novembre 2018

    Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

    Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

    dimanche 04 novembre 2018

    Sanctions contre l'Iran: le marché pétrolier sur le qui-vive…

    Londres: Avec ses sanctions contre les importateurs de pétrole iranien, Washington pourrait faire basculer un marché à l'équilibre précaire et provoquer une...

    vendredi 02 novembre 2018

    Pétrole iranien : la Turquie parmi les pays bénéficiant d'un…

    Ankara: La Turquie fait partie des pays bénéficiant d'une dérogation des Etats-Unis lui permettant de continuer à importer du pétrole iranien en...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite