Menu
RSS
A+ A A-

Le brut se stabilise à New York, le marché évalue la situation en Égypte

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole se repliaient lundi peu après l'ouverture à New York, alors que les inquiétudes du marché nées de la révolte en Egypte s'apaisaient un peu.

Vers 14h15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars s'échangeait à 88,95 dollars, en recul de 39 cents par rapport à vendredi.

La tension sur le marché s'apaisait alors qu'un peu plus tôt dans la séance le baril de Brent échangé à Londres était venu frôler la barre des 100 dollars, à 99,97 dollars, avant de se replier. A New York, le baril est monté non loin de 91 dollars dans les échanges électroniques.

Les investisseurs tentaient d'évaluer les risques pour le marché découlant du soulèvement en Egypte, où une révolte populaire sans précédent est dirigée contre le régime.

L'Egypte n'est pas un producteur essentiel, mais représente un carrefour important pour le transport de pétrole.

"Environ un million de barils par jour transitent par le canal de Suez, en provenance de la région du Golfe en direction de la Méditerranée. De plus, un oléoduc (le Sumed, ndlr) transporte 1,1 million de barils de brut par jour. Si ces itinéraires de transport devaient être interrompus, cela affecterait environ 2 millions de barils par jour", ont expliqué les analystes de Commerzbank.

Les médias officiels égyptiens ont rapporté lundi que le canal de Suez fonctionnait "à pleine capacité", alors qu'un peu plus tôt le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole Abdallah Salem El-Badri s'était inquiété d'un éventuel blocage de routes pétrolières stratégiques.

"Les investisseurs commencent à penser que cela ne va pas avoir d'impact sur la production ou le transit de pétrole. La principale inquiétude serait de voir les troubles se propager à d'autres pays qui sont des producteurs de pétrole", a rapporté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

L'Egypte a emboîté le pas à la Tunisie, et des manifestations ont été signalées dans d'autres pays de la région, comme en Algérie, qui est un exportateur de pétrole.

cha

(AWP/31 janvier 2011 15h54)


Commenter Le brut se stabilise à New York, le marché évalue la situation en Égypte

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 21:54

Le pétrole finit en ordre dispersé, le dollar pèse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont terminé en ordre dispersé mercredi, la hausse...

mercredi 21 février 2018 à 21:18

CGG a achevé sa restructuration financière

Paris: Le groupe parapétrolier CGG a achevé son plan de restructuration financière, ramenant sa dette à 1,2 milliard de dollars, a-t-il annoncé...

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite