Menu
A+ A A-

Le brut progresse, le marché guette l'Iran et la croissance américaine

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole progressaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours préoccupé par une possible interruption imminente des exportations iraniennes de brut vers l'Europe, et nerveux avant les chiffres de la croissance américaine pour 2011.

Vers 11H30 GMT (12H30 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars s'échangeait à 111,35 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 56 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance progressait de 49 cents à 100,19 dollars.

Les prix du baril restaient soutenus par le dossier iranien, alors que les parlementaires du pays doivent examiner ce week-end un projet de loi visant à interdire immédiatement l'exportation de pétrole vers l'Europe, en réponse à l'embargo décidé lundi par l'Union européenne (UE) contre Téhéran, relevaient les analystes du cabinet viennois JBC Energy.

Or, cet embargo de l'UE ne doit être mis en place que progressivement, d'ici au 1er juillet, afin de laisser les pays européens les plus dépendants au brut iranien (Grèce, Espagne, Italie) le temps nécessaire pour s'assurer des approvisionnements alternatifs

"Si Téhéran décide lui-même de suspendre immédiatement ses exportations vers l'Europe, cela créera une dynamique propre à soutenir les cours du brut" à court terme, soulignait Amrita Sen, analyste de Barclays Capital.

A moyen terme, "le rééquilibrage des flux pétroliers (iraniens) semble très délicat, et il n'est pas sûr que tout le brut (habituellement exporté vers l'UE) puisse trouver facilement des destinations alternatives", observait-elle, estimant que les menaces sur l'offre allaient continuer à doper les prix.

Cependant, les déclarations du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, qui s'est dit prêt jeudi à des négociations avec les grandes puissances sur le programme nucléaire de l'Iran, tempéraient quelque peu les appréhensions du marché, tout comme l'annonce d'une progression plus forte qu'attendu de la production de brut libyenne.

La production de pétrole en Libye atteint désormais 1,3 million de barils par jour, a annoncé jeudi la Compagnie nationale de pétrole (NOC), contre 600'000 barils en novembre, retrouvant "à un rythme plus rapide qu'anticipé" ses niveaux d'avant la guerre civile qui a ébranlé le pays en 2011, selon les experts de Commerzbank.

Les investisseurs tourneront par ailleurs leurs regards vers les Etats-Unis, où seront publiés vendredi les chiffres de la croissance du Produit intérieur brut (PIB). Les analystes tablent sur une croissance de 3% sur la période octobre-décembre 2011, soit la plus forte progression trimestrielle depuis 18 mois.

Un tel chiffre serait de nature à rassurer les opérateurs sur les perspectives de la demande énergétique aux Etats-Unis, premier consommateur de brut au monde, après les assurances données mercredi par la banque centrale américaine (Fed) qu'elle maintiendrait une politique monétaire "hautement accommodante" pour soutenir l'économie du pays.

tt



(AWP / 27.01.2012 13h05)


Commenter Le brut progresse, le marché guette l'Iran et la croissance américaine


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    lundi 19 novembre 2018

    Iran: un ex-ministre à tête de la société nationale pétroliè…

    Téhéran: L'ancien ministre iranien de l'Économie Massoud Karbassian, limogé en août par le Parlement, a été nommé à la tête de la...

    lundi 05 novembre 2018

    Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

    Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

    dimanche 04 novembre 2018

    Sanctions contre l'Iran: le marché pétrolier sur le qui-vive…

    Londres: Avec ses sanctions contre les importateurs de pétrole iranien, Washington pourrait faire basculer un marché à l'équilibre précaire et provoquer une...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    lundi 19 novembre 2018 à 19:24

    Pétrole: Washington sanctionne un Sud-Africain pour ses lien…

    Washington: Le Trésor américain a annoncé lundi avoir placé sur sa liste noire un ressortissant sud-africain d'origine russe accusé d'avoir aidé la...

    lundi 19 novembre 2018 à 17:08

    Les prix des carburants ont continué à baisser la semaine de…

    Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont continué à baisser la semaine dernière, d'environ 2 centimes, dans...

    lundi 19 novembre 2018 à 16:19

    Le pétrole baisse, pénalisé par un possible surplus d'offre

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement lundi en cours d'échanges européens, pénalisés par les craintes d'un surplus d'offre.

    lundi 19 novembre 2018 à 16:09

    Iran: un ex-ministre à tête de la société nationale pétroliè…

    Téhéran: L'ancien ministre iranien de l'Économie Massoud Karbassian, limogé en août par le Parlement, a été nommé à la tête de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 14:21

    Brésil: un "Chicago Boy" à la tête de Petrobras so…

    Rio de janeiro: Le futur ministre de l'Economie du Brésil, Paulo Guedes, a annoncé lundi la nomination à la tête de Petrobras...

    lundi 19 novembre 2018 à 13:28

    "Le peuple en a marre": des "gilets jaunes…

    Lespinasse (France): "Le peuple en a marre": quelque 80 "gilets jaunes" bloquaient lundi un dépôt pétrolier au nord de Toulouse, déterminés à...

    lundi 19 novembre 2018 à 12:14

    Le pétrole en légère hausse mais sous pression

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, mais restaient sous pression tandis que les inquiétudes sur un...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite