Menu
A+ A A-

Ouverture en hausse de 76 cents à New York, à 99,09 dollars le baril

prix-du-petrole New York New York : Les prix du baril de pétrole ont ouvert à la hausse lundi à New York, portés par l'adoption d'un embargo sans précédent de l'Union européenne contre l'or noir iranien, destiné à assécher le financement du programme nucléaire de Téhéran.

Vers 14h15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars, dont c'est le premier jour de cotation, gagnait 98 cents à 99,31 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

"Les marchés sont optimistes ce matin", a résumé Bart Melek, stratège de TD Securities.

"Avant tout, les cours sont soutenus par l'accord des Européens pour boycotter le pétrole d'Iran et faire pression sur son programme nucléaire", a noté l'analyste.

Les ministres européens des Affaires étrangères se sont entendus lundi pour entériner formellement l'interdiction immédiate de tout nouveau contrat dans le secteur pétrolier avec l'Iran pour les pays européens.

L'annulation des contrats existants interviendra toutefois ultérieurement, au plus tard le 1er juillet, pour permettre aux pays plus dépendants de se retourner. L'Iran vend environ 20% de son pétrole aux pays de l'UE, notamment à la Grèce, à l'Italie et à l'Espagne.

Les analystes pointaient également le recul du dollar face à l'euro. Le baril étant libellé en monnaie américaine, toute baisse du billet vert est avantageuse pour les investisseurs munis d'autres devises.

Le regain de vigueur de la monnaie unique, qui évoluait lundi au-delà de 1,30 dollar, était particulièrement alimenté par l'annonce d'un accord proche sur la dette grecque entre Athènes et ses créanciers privés, a souligné M. Melek.

"Je suis confiant dans le fait que nous pourrons conclure un accord rapidement, de préférence cette semaine", a indiqué le commissaire aux Affaires économiques Olli Rehn.

Un accord sur ce point entre autorités grecques et créanciers privés du pays était attendu initialement pour ce lundi, de telle sorte que les ministres des Finances de la zone euro puissent en examiner les termes. Mais face aux difficultés rencontrées, l'objectif est désormais à Athènes d'avoir un accord sur la table d'ici au sommet des dirigeants européens le 30 janvier.

cha



(AWP / 23.01.2012 15h23)


Commenter Ouverture en hausse de 76 cents à New York, à 99,09 dollars le baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite