Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en léger recul à New York, affaibli par l'euro

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en léger recul jeudi à New York, la faiblesse de l'euro forçant les opérateurs à la prudence au lendemain d'un bond ayant porté les cours à un niveau record en huit mois.

Vers 14H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février perdait 46 cents à 102,76 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Il était monté mercredi à son plus haut niveau depuis le 11 mai.

"L'euro est plus faible aujourd'hui, ce qui a participé à la baisse (de l'or noir) ce matin", a observé Tom Bentz, de BNP Paribas. Vers 11H30 GMT, le WTI perdait 65 cents.

Un euro en baisse entraîne un renchérissement du dollar, ce qui rend plus coûteux les achats de brut, libellé en monnaie américaine, pour les investisseurs munis d'autre devise.

Seconde économie de la zone euro, la France est parvenue jeudi à lever 7,963 milliards d'euros comme prévu. Les taux d'emprunt à dix ans sont restés bas, bien qu'en légère hausse, tandis que la demande a été moins forte que lors des précédentes opérations du même type.

Pour M. Bentz, "la faiblesse de l'euro, qui s'explique par l'émission obligataire française, a été atténuée par les bonnes statistiques américaines".

A la veille du rapport mensuel sur l'état du marché du travail aux Etats-Unis, deux indicateurs ont laissé présager une baisse importante du chômage dans la première économie de la planète.

Les entreprises privées américaines ont embauché massivement en décembre, créant 325.000 emplois de plus qu'elles n'en détruisaient, selon l'enquête mensuelle du cabinet de conseil en ressources humaines ADP publiée jeudi.

Et les nouvelles inscriptions au chômage ont nettement baissé aux Etats-Unis lors de la dernière semaine de 2011, à 372.000 demandes d'allocations déposées du 25 au 31 décembre, contre 387.000 la semaine précédente.

Ces deux indicateurs "démontrent que les créations d'emploi ont été meilleures qu'attendu, ce qui soutient le marché alors que l'euro s'affaiblit fortement", passant sous 1,28 dollar vers 14H00 GMT, a noté Matt Smith de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

"La tendance est toujours à la hausse. Le marché observe une pause mais je pense qu'on pourrait rapidement tester les 105 dollars le baril", a fait valoir M. Bentz.

tt



(AWP / 05.01.2012 15h46)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

mardi 14 août 2018 à 16:10

Le pétrole remonte dans un marché plus confiant

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 12:55

Le pétrole profite d'une accalmie de la crise turque

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient mardi en cours d'échanges européens alors qu'une accalmie de la crise turque redonnait le goût du...

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite