Menu
RSS
A+ A A-

Le brut progresse fortement, porté par des tensions au Moyen-Orient

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole grimpaient nettement mardi en fin d'échanges européens, débutant l'année sur une hausse de plus de 3% à Londres et New York, dans un marché haussier en raison de bons chiffres économiques et des tensions accrues entre l'Iran et les pays occidentaux.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février s'échangeait à 111,02 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 3,64 dollars par rapport à la clôture de vendredi. Le cours du Brent est monté en séance jusqu'à 111,58 dollars le baril, son niveau le plus élevé depuis le 5 décembre.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance prenait 3,56 dollars à 102,39 dollars, après avoir atteint 102,88 dollars, un plus haut depuis le 17 novembre.

"La hausse des prix est largement alimentée par l'humeur globalement positive des marchés (...) ainsi que par des indicateurs économiques asiatiques encourageants", commentaient les analystes du cabinet viennois JBC Energy.

La Chine, deuxième économie mondiale et deuxième plus gros consommateur de brut, a annoncé dimanche que son activité manufacturière avait rebondi en décembre, à 50,3, contre 49 en novembre. Un chiffre supérieur à 50 indique une expansion, un chiffre inférieur signale une contraction.

Autre indicateur rassurant, l'activité de l'industrie manufacturière s'est accélérée plus que prévu aux Etats-Unis en décembre, selon l'indice des directeurs d'achats du secteur publié mardi par l'association professionnelle ISM.

De plus, comme le soulignaient les analystes de Commerzbank, les cours de l'or noir étaient portés par "le différend toujours non résolu sur le programme nucléaire iranien", alors que le pays a déjà menacé à plusieurs reprises de fermer le détroit d'Ormuz, un canal stratégique pour le trafic pétrolier mondial par où transite entre un tiers et 40% du trafic maritime pétrolier mondial.

L'Iran a testé lundi trois missiles de croisière au dernier jour de manoeuvres navales autour du détroit d'Ormuz, alors que les Etats-Unis et les pays européens menacent d'adopter des sanctions contre les exportations pétrolières de l'Iran pour le pousser à céder sur son programme nucléaire, dont les pays occidentaux dénoncent l'usage militaire.

La France a de son côté exhorté mardi une Union européenne (UE) divisée à suivre les Etats-Unis et à adopter de nouvelles sanctions financières et pétrolières contre l'Iran.

Ainsi, ces inquiétudes sur l'offre soutiennent les cours "malgré des perspectives de demande (mondiale) toujours ternes", commentait Commerzbank.

Par ailleurs, un accès de faiblesse du billet vert, en nette baisse face à l'euro mardi, rendait plus attractifs les achats de brut, libellés en dollars, pour les investisseurs munis d'autres devises.

sm



(AWP / 03.01.2012 18h49)



Commenter Le brut progresse fortement, porté par des tensions au Moyen-Orient

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite