Menu
A+ A A-

Forte hausse du brut à l'ouverture à New York

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole progressaient fortement mardi à l'ouverture à New York à la faveur de signaux économiques encourageants en Europe, mais aussi sur fond de malaise persistant concernant le dossier nucléaire iranien.

Vers 14H15 GMT/15h15 HEC sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en janvier s'échangeait à 96,70 dollars, en hausse de 2,82 dollars par rapport à la veille.

Les cours profitaient d'un net rebond de la plupart des places financières européennes après l'annonce d'une amélioration inattendue du climat des affaires en Allemagne, mesuré par l'indice Ifo, et le succès d'une émission de dette en Espagne.

Cette actualité "contribue" à la hausse des cours, a reconnu Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

"Mais en plus de cela, le marché s'inquiète de l'offre de pétrole brut en Iran, surtout si l'Union européenne en venait à interdire les achats de pétrole iranien", a poursuivi l'analyste.

"Cela voudrait dire que les raffineurs européens devraient trouver d'autres sources d'approvisionnement ailleurs, essentiellement en Arabie Saoudite, au Koweït ou en Libye avec le retour de la production", a estimé l'analyste.

L'Union européenne avait indiqué début décembre réfléchir à un possible embargo sur le pétrole de Téhéran, soupçonné de développer un programme nucléaire à visée militaire.

La République islamique, le deuxième producteur au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), contrôle en outre le stratégique détroit d'Ormuz, par lequel transitent 40% du trafic maritime pétrolier mondial.

Au terme de leur sommet annuel, les dirigeants des monarchies du Golfe ont appelé mardi l'Iran à cesser ses "ingérences" dans les affaires internes de leurs pays et se sont dits "profondément préoccupés" par le programme nucléaire du pays.

"Dans un environnement macroéconomique qui reste très incertain, ce sont surtout les risques géopolitiques qui peuvent faire monter les prix", ont commenté les analystes de la Commerzbank.

Alimentant la tonalité positive sur le marché mardi, les chiffres de la construction de logements aux Etats-Unis sont ressortis bien meilleurs que prévu, avec un rebond de 9,3% des mises en chantier en novembre par rapport à octobre.

rp



(AWP / 20.12.2011 15h31)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 13 novembre 2018 à 16:22

Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

mardi 13 novembre 2018 à 14:12

Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

mardi 13 novembre 2018 à 12:23

L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

mardi 13 novembre 2018 à 12:20

Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

mardi 13 novembre 2018 à 12:02

Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

mardi 13 novembre 2018 à 09:24

Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis...

mardi 13 novembre 2018 à 07:27

Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

mardi 13 novembre 2018 à 04:11

Le pétrole chute en Asie

Singapour: Les cours du pétrole dégringolaient mardi en Asie après des déclarations du président Donald Trump réclamant des cours plus bas au...

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite