Menu
A+ A A-

Le brut rebondit nettement à la veille de la réunion de l'Opep

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole rebondissaient nettement mardi en fin d'échanges européens, dans un marché porté par un regain de tensions géopolitiques autour de l'Iran et à la veille d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s'échangeait à 109,45 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 2,19 dollars par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance prenait 2,30 dollars, à 100,07 dollars.

Les cours du pétrole étaient portés par un regain d'inquiétude sur l'approvisionnement, notait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, gagnant jusqu'à plus de 3,80 dollars à Londres et près de 3,50 dollars à New York alors que se propageaient des rumeurs sur une fermeture du détroit d'Hormuz pour des exercices militaires par l'Iran, qui contrôle ce passage stratégique pour les navires transportant du pétrole.

Les investisseurs guettaient également la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) qui pourrait annoncer mardi de nouvelles mesures de soutien à la reprise de l'économie américaine.

De telles mesures, qui se traduisent par des injections de liquidités dans le système monétaire, peuvent stimuler les achats américains d'or noir autrement pénalisés par une demande toujours terne.

Sur le plan de la demande du premier pays consommateur de brut au monde, les observateurs attendaient aussi la publication par le département américaine de l'Energie (DoE) des statistiques hebdomadaires des réserves de pétrole du pays.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, le DoE pourrait annoncer un recul de 2,2 millions de barils des stocks de brut lors de la semaine achevée le 9 décembre.

Les réserves d'essence devraient avoir pour leur part progressé de 1,4 million de barils et celles de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) engrangé 800'000 barils.

Mais les regards des observateurs seront principalement tournés mercredi vers Vienne, où se réuniront les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). L'Iran, qui préside cette année le cartel, avait annoncé dimanche qu'il souhaitait voir l'Arabie saoudite et le Koweït "réduire leur surproduction" pour tenir compte du retour plus rapide que prévu de la production libyenne d'hydrocarbures sur le marché.

rp



(AWP / 13.12.2011 18h31)


Commenter Le brut rebondit nettement à la veille de la réunion de l'Opep


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite