Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en baisse à New York, l'écart avec Londres s'accroît

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole se repliaient peu après l'ouverture jeudi à New York, et l'écart avec les prix du Brent londonien grandissait à plus de 10 dollars.

Vers 15H10 GMT/16h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars s'échangeait à 87,04 dollars, en recul de 29 cents par rapport à la veille.

Le Nymex a ouvert avec une heure de retard en raison des conditions météorologiques après le passage d'une tempête de neige sur la côte Est.

Les investisseurs montraient des signes d'inquiétude après l'abaissement d'un cran de la note du Japon par l'agence de notation financière Standard and Poor's, en raison du lourd endettement du pays.

"A chaque fois qu'il y a des craintes au sujet d'une dette publique, c'est négatif pour les prix du pétrole", a noté Phil Flynn, de PFGBest Research, les investisseurs revoyant en baisse leurs attentes de demande de brut.

Mercredi, les prix du pétrole avaient nettement rebondi après six séances d'affilée de repli, alors que la banque centrale américaine a maintenu ses mesures de relance, ce qui restait un facteur de soutien.

"Les commentaires moins spectaculaires de la Fed sur l'économie soutiennent le marché, non parce que l'on estime que la demande va être forte, mais parce que les mesures de relance vont se poursuivre, peut-être plus longtemps qu'on ne l'imaginait avant le communiqué", a estimé Phil Flynn.

Le prix du baril de référence à New York creusait son écart de prix avec le baril de Brent à Londres, d'environ 11 dollars.

"L'offre aux Etats-Unis est abondante", a observé Phil Flynn, tandis que la production en mer du Nord a connu des problèmes et que la demande en Europe et en Asie était soutenue.

Aux Etats-Unis, le terminal de Cushing (Oklahoma, sud), déjà proche de la saturation, a vu ses réserves encore gonfler la semaine passée, de 900'000 barils, à 37,7 millions de barils, selon les chiffres du département de l'Energie.

Il s'agit du principal centre de stockage du pays, où est conservé le brut pompé dans l'ouest du Texas qui sert de référence sur le marché new-yorkais.

rp

(AWP/27 janvier 2011 16h28)


Commenter Le brut en baisse à New York, l'écart avec Londres s'accroît

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite