Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule sur un marché peu convaincu par l'Union européenne

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens, les investisseurs semblant peu convaincus de l'efficacité du nouveau pacte d'"union de stabilité budgétaire" sur lequel se sont entendus les pays de l'Union européenne (UE), à l'exception du Royaume-Uni.

Vers 11h20 GMT (12h20 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s'échangeait à 107,44 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,18 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques du New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 1,28 dollar, à 98,13 dollars, restant cantonné sous le seuil de 100 dollars.

Les prix du brut étaient sous pression, alors que le dollar retrouvait un peu de vigueur, notamment face à l'euro, aidé par le scepticisme des investisseurs vis-à-vis l'efficacité de l'accord sur le renforcement de la discipline budgétaire, conclu par les pays de la zone euro et auquel les autres membres de l'Union européenne (UE) à l'exception du Royaume-Uni se disent prêts à se joindre.

Le renforcement du billet vert rend moins attractifs les achats de brut, libellé en dollar, pour les investisseurs munis d'autres devises.

"Le marché reste indécis face à ce projet, étant donné notamment que certains détails doivent toujours faire l'objet d'un accord et donc au préalable de débats intenses", commentait Andrey Kryuchenkov, analyste chez VTB Capital.

Ainsi "le marché prend son temps pour digérer le sommet de la semaine dernière", et semble peu enclin à être très enthousiasmé par les décisions prises vendredi, observait M. Kryuchenkov.

Par ailleurs, "des prévisions de températures plus douce que d'habitude pour la saison aux Etats-Unis ont balayé les espoirs de voir la demande" énergétique du pays, le plus gourmant au monde, rebondir nettement, ce qui pèse sur les cours, notaient les analystes du cabinet JBC Energy.

Les investisseurs ouvraient ainsi la semaine sur une note de prudence qui devrait perdurer jusqu'à la réunion mercredi à Vienne des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

"Alors que le moral des marchés est en berne, comme les perspectives de l'économie mondiale, et que la production libyenne fait un retour plus rapide que prévu, certains membres, au premier rang desquels l'Iran, ont appelé à une baisse des quotas" de production du cartel, soulignait JBC Energy.

Mais pour ces experts, "aucun changement officiel n'est à attendre, étant donné les tensions géopolitiques persistantes (notamment entre Iran et pays occidentaux, ndlr) et les incertitudes sur l'approvisionnement du marché" dont l'étroitesse persistante devrait, à court terme, soutenir les cours du baril.

cha



(AWP / 12.12.2011 12h51)



Commenter Le brut recule sur un marché peu convaincu par l'Union européenne

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

lundi 19 février 2018 à 13:33

Le pétrole monte un peu, le marché observe l'Iran et Israël

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment entre l'Iran et Israël...

lundi 19 février 2018 à 05:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie mais l'élan pourrait être limité par la peur de voir les...

dimanche 18 février 2018 à 14:13

Abou Dhabi attribue à une compagnie espagnole une concession…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): La compagnie pétrolière publique des Emirats arabes unis (ADNOC) a annoncé dimanche avoir attribué à la société...

vendredi 16 février 2018 à 21:04

Le pétrole termine en hausse avant un week-end prolongé aux …

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais et londonien a avancé vendredi à la clôture, dans un marché sans entrain tout...

vendredi 16 février 2018 à 18:04

Le pétrole en légère hausse dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole remontaient un peu vendredi en fin d'échanges européens dans un marché sans élan avant le rapport de...

vendredi 16 février 2018 à 15:21

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York dans un marché …

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture vendredi, les investisseurs se plaçant en retrait à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite