Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte prudemment en attendant la BCE et le sommet européen

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient prudemment jeudi en cours d'échanges européens, mais le marché restait sur ses gardes avant une décision de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) et le début d'un sommet européen jugé décisif pour résoudre la crise des dettes.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s'échangeait à 110,36 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 83 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance progressait de 52 cents, à 101,01 dollars. Il s'était brièvement replié mercredi sous le seuil de 100 dollars, pour la première fois depuis une semaine.

Les cours du baril tentaient de se ressaisir après avoir sensiblement perdu du terrain la veille, après l'annonce d'une hausse inattendue de 1,3 million de barils des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière, tandis que les réserves d'essences bondissaient quant à elle de plus de 5 millions de barils.

"L'humeur des opérateurs a été lestée par cette forte augmentation des stocks américains, mais aussi par un cocktail d'inquiétudes sur l'issue du sommet européen" qui débutera jeudi soir et se prolongera vendredi, expliquaient les analystes du cabinet viennois JBC Energy.

Alors que les pays de l'Union monétaire sont engagés dans d'intenses tractations en vue de ce sommet visant à résoudre la crise des dettes en zone euro, le gouvernement allemand a fait part mercredi de son pessimisme sur la possibilité d'un accord, contribuant à refroidir l'enthousiasme des marchés.

"Mais les cours du baril se reprenaient jeudi, ce qui montre que les investisseurs font preuve d'attentisme, ils vont scruter quelle direction prendront les discussions lors de ce sommet. Ils attendent aussi la décision de la BCE, qui pourrait potentiellement faire état d'une relance monétaire" propre à stimuler les marchés, notaient les experts de JBC Energy.

La BCE pourrait annoncer une nouvelle baisse de son principal taux directeur à 1%, contre 1,25% actuellement, ainsi que de nouvelles mesures en faveur des banques, selon de nombreux analystes.

Par ailleurs, les tensions géopolitiques au Moyen-Orient "empêchent tout recul prononcé des cours du pétrole pour le moment", ajoutaient les analystes de Commerzbank.

Les opérateurs surveillent ainsi toute décision de l'Union européenne (UE) sur un possible embargo sur le pétrole iranien, après un durcissement des sanctions financières contre Téhéran décidé la semaine dernière.

Cet embargo priverait les Européens de 450.000 barils par jour, "qui seront pour eux très difficiles à remplacer", avait estimé mercredi Abdallah El Badri, le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

De plus, l'accroissement plus rapide qu'attendu de la production libyenne, depuis la fin de la guerre civile dans le pays en août, "n'arrive pas à apaiser les marchés pétrolier, peut-être par ce que les exportations restent très inférieures à ce qui est produit", soulignaient les experts de Commerzbank.

Ainsi, "même si la Libye pompe actuellement plus de 800.000 barils par jour, la Compagnie nationale (NOC) ne table que sur des exportations un peu en-dessous de 300.000 barils par jour en décembre", rapportaient-ils.

fah



(AWP / 08.12.2011 12h31)


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte un peu dans un marché inquiet

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 11:58

Sanctions américaines: le géant pétrolier Total s'est offici…

Téhéran: Le géant pétrolier français Total s'est officiellement désengagé de ses projets d'investissements de plusieurs milliards de dollars en Iran, une conséquence...

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite