Menu
A+ A A-

Le brut en léger repli après quatre séances de hausse

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient légèrement jeudi après l'ouverture à New York, pénalisés après quatre séances de hausse par une augmentation surprise du nombre d'inscriptions au chômage aux Etats-Unis.

Vers 14H15 GMT/15h15 HEC, sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en janvier s'échangeait à 100,23 dollars, en recul de 13 cents par rapport à la veille.

Sans s'envoler de manière aussi spectaculaire que les marchés boursiers, rendus euphoriques par l'action concertée des banques centrales en faveur du système financier, les cours du brut avaient aligné leur quatrième séance de hausse de suite mercredi (+57 cents).

Mais jeudi, ils se repliaient légèrement après l'annonce d'une augmentation inattendue du nombre de nouveaux chômeurs la semaine dernière aux Etats-Unis.

"La réalité du marché de l'emploi pèse sur le marché", a constaté John Kilduff, d'Again Capital.

A plus de 400'000 demandes d'allocations, cette statistique "sert de piqûre de rappel du chemin qu'il reste à parcourir sur ce point crucial pour l'économie", a-t-il ajouté.

"Tout va maintenant dépendre des chiffres de l'emploi" mensuels qui doivent être publiés vendredi, a avancé l'analyste.

Le marché pétrolier a aussi été refroidi jeudi par l'annonce du premier recul en plus de deux ans et demi de la production manufacturière de la Chine, le deuxième pays consommateur d'or noir.

Néanmoins, pour Phil Flynn, de PFG Best, l'annonce mercredi des banques centrales est "extrêmement positive" pour les prix des matières premières.

"En fin de compte, on inonde les banques européennes de monnaie. (...) Cela va contribuer à stabiliser et augmenter la demande. Les principaux bénéficiaires en sont le pétrole et les métaux précieux", a-t-il estimé.

L'analyste a également souligné "l'augmentation des risques géopolitiques", notamment autour du dossier nucléaire iranien, susceptible de soutenir les cours de l'or noir.

rp



(AWP / 01.12.2011 15h41)


Commenter Le brut en léger repli après quatre séances de hausse


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite