Menu
A+ A A-

Asie: le brut baisse mais reste au-dessus des 100 dollars (102,18 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient en baisse jeudi matin en Asie, en raison de prises de bénéfices après le bond de la veille, causé par des prévisions de forte diminution des surplus de stocks de brut aux Etats-Unis, ont indiqué les analystes.

Le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre perdait 41 cents à 102,18 dollars dans les premiers échanges électroniques. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre cédait 1,07 USD à 110,81 USD.

"Les prix du brut à New York ont fortement grimpé dans la nuit, pour franchir le seuil psychologique des 100 dollars, pour la première fois depuis juin de cette année", a noté Victor Shum, de Purvin and Gertz, à Singapour.

"Dans ces conditions, des prises de bénéfices ne sont pas surprenantes", a-t-il ajouté. Il estime que les prix devraient rester "à court terme au-dessus des 100 dollars", au regard de la situation des stocks de brut américains.

Le pétrole s'est envolé mercredi après l'annonce d'une modification du réseau d'oléoducs aux Etats-Unis, qui laisse présager une forte diminution des surplus de stocks de brut du pays.

La société canadienne Enbridge va inverser le sens dans lequel circule le brut dans son oléoduc Seaway, dans le sud des Etats-Unis.

A partir du deuxième trimestre 2012, il acheminera l'or noir depuis Cushing (Oklahoma, sud) vers la côte du golfe du Mexique. Cet oléoduc servait jusqu'à présent à alimenter le centre du pays avec le pétrole pompé dans le golfe ou importé via les ports de la côte.

Mais ces dernières années, l'offre a augmenté dans le nord du continent américain, grâce aux techniques de forage dans les couches de schiste et le développement des sables bitumeux au Canada, et il s'agit d'orienter ce brut vers les raffineries concentrées sur les côtes du golfe.

Avec cette modification, "les excès de stocks à Cushing devraient appartenir au passé", a estimé Nic Brown, de Natixis, la veille à New York.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre a terminé mercredi à 102,59 dollars, en hausse de 3,22 dollars par rapport à la veille.

A Londres en revanche, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique, plus sensible à la crise de la dette qui s'amplifie en Europe, avait perdu 30 cents à 111,88 dollars.

rp



(AWP / 17.11.2011 06h26)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 13 novembre 2018 à 16:22

Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

mardi 13 novembre 2018 à 14:12

Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

mardi 13 novembre 2018 à 12:23

L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

mardi 13 novembre 2018 à 12:20

Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

mardi 13 novembre 2018 à 12:02

Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

mardi 13 novembre 2018 à 09:24

Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis...

mardi 13 novembre 2018 à 07:27

Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

mardi 13 novembre 2018 à 04:11

Le pétrole chute en Asie

Singapour: Les cours du pétrole dégringolaient mardi en Asie après des déclarations du président Donald Trump réclamant des cours plus bas au...

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite