Menu
A+ A A-

L'Opep maintient ses prévisions de demande de brut pour 2011 et 2012

prix-du-petrole Vienne Vienne : L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu inchangées ses prévisions de demande de brut pour 2011 et 2012, dans son rapport mensuel publié mercredi, soulignant que les difficultés économiques en Europe et en Amérique du Nord génèrent des incertitudes.

L'organisation, qui pompe environ 40% du brut mondial, maintient à 87,81 millions de barils/jour (mbj) sa prévision de demande de brut pour 2011, soit 0,88 mbj de plus qu'en 2010.

"Malgré l'arrivée de l'hiver, la demande de brut dans les pays de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) devrait reculer de nouveau à la suite d'un ralentissement de la croissance économique, notamment dans l'Union européenne", a cependant relevé l'Opep, qui note aussi que l'économie stagne de l'autre côté de l'Atlantique.

Le léger recul de la demande, en Chine aussi, est compensé par un usage plus important du pétrole dans les autres pays hors OCDE.

Pour 2012, l'Opep mise tout de même sur une demande de 89,01 mbj, un chiffre inchangé depuis son dernier rapport.

"Toutefois les incertitudes dans les prévisions pour l'economie mondiale dans l'année à venir ont augmenté à cause des défis qui se posent aux pays de l'OCDE", a souligné le cartel.

En conséquence, la demande de brut en 2012 devrait surtout provenir des pays émergents et être portée par les secteurs de l'industrie - la pétrochimie notamment - et des transports.

Ces prévisions pour 2012 reposent sur l'hypothèse d'une progression de la croissance mondiale, des prix élevés des produits pétroliers et une économie chinoise forte. "De plus mauvais résultats de l'économie américaine ainsi qu'une hausse du prix du brut pourrait réduire la demande mondiale de brut de 0,2 mbj", a mis en garde l'organisation.

Les prix élevés ont déjà affecté la demande cette année, notamment en Chine et en Inde, ont noté les analystes de l'Opep, bien qu'au mois d'octobre, le prix de référence du brut produit par le cartel soit temporairement repassé sous la barre symbolique des 100 dollars, une première depuis le mois de février.

tt



(AWP / 09.11.2011 13h31)


Commenter L'Opep maintient ses prévisions de demande de brut pour 2011 et 2012


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite