Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte, dans un marché nerveux toujours suspendu à la Grèce

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole progressaient vendredi en cours d'échanges européens, dans un marché nerveux, tiraillé entre la perspective d'un abandon du référendum grec sur le plan de sauvetage européen et les incertitudes persistantes sur la crise de la dette en zone euro.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre s'échangeait à 111,68 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 85 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance progressait de 36 cents à 94,43 dollars.

"Le marché reste dominé par la Grèce et les soubresauts politiques et financiers de la gestion de la crise de la zone euro", même si "la perspective d'un possible gouvernement d'union nationale à Athènes et de l'abandon du projet de referendum dans le pays ont ramené un début de confiance" parmi les investisseurs, observait Philip Wiper, analyste du courtier PVM.

Le Premier ministre grec Georges Papandréou avait semé émoi et confusion sur les marchés en annonçant lundi son intention de soumettre le plan de sauvetage européen à un référendum à hauts risques.

Mais, sous la pression internationale, il a finalement affirmé jeudi que le référendum n'était "pas une fin en soi", laissant entendre qu'il pourrait y renoncer si l'opposition, qui se dit prête à participer à un gouvernement de transition, soutenait le plan européen.

Par ailleurs, les prix du pétrole ont été soutenus jeudi par la décision surprise de la Banque centrale européenne (BCE) d'une baisse de ses taux d'intérêts pour mieux encourager une reprise économique vacillante.

"Ce virage inattendu de la BCE vers une politique monétaire plus à même d'aider la croissance économique, et la diminution du risque de faillite de la Grèce à court terme" en cas d'abandon du référendum "sont de nature à conforter la hausse des cours du pétrole", soulignaient les experts de Commerzbank.

Mais les investisseurs restaient sur leur garde avant un vote de confiance au Parlement grec prévu vendredi, et que les dirigeants du G20 poursuivaient à Cannes (sud de la France) un sommet largement dominé par la question européenne.

"L'Europe n'est certainement pas sorti d'affaire: comme on l'a vu, les politiques grecs sont capables de mettre inopinément des grains de sable dans les mécanismes (de sauvetage) de la zone euro, et la Chine a indiqué clairement ses réticences" à investir dans ces conditions dans le Fonds de secours européen (FESF), relevait M. Wiper.

L'attention du marché devrait également se tourner vers les Etats-Unis, où sera publié vendredi le rapport mensuel sur l'emploi et le chômage, considéré comme un baromètre majeur pour évaluer la santé économique du pays, premier consommateur mondial de brut, et dont la reprise reste cahoteuse.

fah



(AWP / 04.11.2011 12h56)


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 juin 2018 à 07:07

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient jeudi en Asie, plombés par les perspectives de voir l'Opep augmenter ses seuils de production.

mercredi 20 juin 2018 à 22:32

Le pétrole lesté à Londres par l'Opep, porté à New York par …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a reculé mercredi à Londres alors qu'abondent les spéculations à l'approche d'un important sommet entre l'Organisation des...

mercredi 20 juin 2018 à 18:42

"La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie s…

vienne: Le ministre de l'Energie saoudien s'est montré mercredi optimiste sur ses chances de convaincre l'Opep de revoir à la hausse ses...

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite