Menu
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, porté par la Libye et l'Europe

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont ouvert en nette hausse vendredi, les assurances données par Paris et Berlin sur la zone euro et le décès du dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi redonnant le goût du risque aux investisseurs.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, gagnait 1,98 dollar à 88,05 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

"La mort de Mouammar Kadhafi a ajouté une prime au risque sur le marché. Au début on se disait que son décès allait avoir une influence à la baisse, mais le marché a plutôt bien tenu hier", a observé Rich Ilczyszyn, analyste chez MF Global.

"Les gens commencent à se demander qui va vraiment être au pouvoir en Libye, comment la reprise de la production va se passer...", a-t-il expliqué.

La Libye produisait environ 1,6 million de baril par jour (mbj) avant l'éclatement en février du soulèvement qui a mené à la chute puis à la mort de Mouammar Kadhafi et qui a totalement paralysé l'activité pétrolière. Il s'agit du troisième pays producteur d'Afrique.

Après la chute de Tripoli en août, et la prise de pouvoir par le Conseil national de transition (CNT), la production a repris progressivement et dépasse désormais les 350.000 barils par jour.

Selon JPMorgan, le réel retour de l'or noir libyen sur le marché mondial, susceptible de permettre un relâchement des cours, devrait encore prendre six mois. "Si le retrait de la Libye du marché pétrolier a été très rapide, son retour, et les effets induits, va être un processus bien plus progressif", ont écrit dans une note les analystes de la banque d'affaire américaine.

La promesse faite jeudi soir par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel qu'une "réponse globale et ambitieuse" à la crise de la dette serait apportée d'ici mercredi prochain encourageait en outre à un optimisme prudent.

"Le brut est porté par les attentes à propos d'une possible solution apportée au (renforcement) du Fonds de secours européen, qui vise surtout à rassurer ceux qui craignent que la crise de la dette en Europe ne s'étende", a remarqué Eric Bikel, de Summit Energy.

Les économistes de Commerzbank mettaient toutefois en garde contre tout triomphalisme précoce: "il se peut que la déception soit grande si (les dirigeants européens) échouent".

tt



(AWP / 21.10.2011 15h51)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, porté par la Libye et l'Europe


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    mardi 11 septembre 2018

    Libye: l'EI revendique l'attaque contre la compagnie de pétr…

    Tripoli: Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC)...

    lundi 10 septembre 2018

    Libye: attaque contre le siège de la compagnie nationale de …

    Tripoli: Des hommes armés ont attaqué lundi le siège de la Compagnie nationale de pétrole (NOC) à Tripoli, où une explosion et...

    vendredi 07 septembre 2018

    Libye: Eni prévoit une baisse de sa production si les troubl…

    Cernobbio (italie): Le groupe italien Eni pourrait voir sa production en Libye diminuer si les tensions se poursuivent, a souligné vendredi sa...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite