Menu
A+ A A-

Le prix retrouve le chemin de la hausse dans un marché prudent

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole repartaient légèrement à la hausse mardi en fin d'échanges européens, dans le sillage des autres marchés financiers, pris d'un regain d'optimisme sur la situation en zone euro, alors que les investisseurs guettaient un vote en Slovaquie crucial pour la zone euro.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échangeait à 110,56 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,61 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance prenait 68 cents à 86,09 dollars.

Les prix du brut continuaient de calquer leurs mouvements sur ceux des Bourses et du cours du dollar, et de se détourner des fondamentaux du marché, notaient des analystes.

En effet, à Wall Street, le Dow Jones effaçait ses pertes en cours de séance tandis que le dollar repartait à la baisse, preuve d'une retour de l'intérêt des investisseurs pour les actifs jugés plus risqués comme les actions et la monnaie unique européenne.

Les cours du pétrole reprenait ainsi un mouvement de rebond amorcé en fin de semaine dernière, et accentué lundi, aidé par l'annonce, à la suite d'une rencontre dimanche avec la chancelière allemande Angela Merkel, du président français Nicolas Sarkozy "de réponses durables, globales et rapides", notamment sur la question d'une recapitalisation des banques, avant la réunion du G20 prévue les 3 et 4 novembre.

Les déclarations franco-allemandes alimentaient un regain d'espoir sur la situation en zone euro et ravivaient l'appétit des investisseurs pour les actifs jugés plus risqués, contribuant ainsi à faire grimper solidement de concert les places boursières, l'euro et les marchés de matières premières.

Valeur considérée comme sûre par les investisseurs, le billet vert avait ainsi nettement plié lundi, tombant à 1,3699 dollar pour un euro, son niveau le plus faible depuis le 21 septembre, soutenant la hausse des cours du brut.

Le prix du Brent a même retrouvé mardi le seuil de 110 dollars pour la première fois depuis deux semaines et demi, alors que l'affaiblissement du billet vert rend plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

En effet, "les engagements franco-allemands (...) alimentent toujours un regain d'optimisme des marchés, ce qui pousse les investisseurs à se tourner de nouveau vers les matières premières", commentaient les analystes du cabinet viennois JBC.

Mais la prudence restait à l'ordre du jour alors que les investisseurs guettaient le résultat du vote du Parlement slovaque sur le renforcement à 440 milliards d'euros du Fonds européen de sécurité (FESF), un vote crucial pour débloquer cet instrument d'aide aux pays surendettés de la zone euro.

Les débats se poursuivaient mardi au Parlement slovaque, alors que le pays est le dernier des 17 pays de la zone euro à devoir approuver l'élargissement du FESF, décidé le 21 juillet.

Sur le plan de l'offre, des mouvements de grève au Nigeria et au Koweït provoquaient mardi des perturbations sur les exportations de pétrole des deux pays, mais ces deux mouvements ne devraient avoir qu'une durée, et donc un impact, limités, relevait Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

ft



(AWP / 11.10.2011 19h04)


Commenter Le prix retrouve le chemin de la hausse dans un marché prudent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 juillet 2020 à 23:44

    Venezuela: les plateformes pétrolières paralysées faute de p…

    Caracas: Les plateformes pétrolières du Venezuela sont complètement paralysées, faute de pouvoir écouler leur brut, notamment à cause des sanctions américaines et...

    jeudi 02 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole progresse au lendemain de la chute des stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, portés par la forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée mercredi par l'EIA...

    jeudi 02 juillet 2020 à 08:16

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est…

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de...

    mercredi 01 juillet 2020 à 21:32

    Le pétrole en hausse après la chute des stocks américains de…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé mercredi, aidés par la baisse massive et bien plus importante que prévu des...

    mercredi 01 juillet 2020 à 19:34

    USA: les réserves de pétrole brut baissent bien plus que pré…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé de 7,2 millions de barils la semaine dernière, dépassant largement les...

    mercredi 01 juillet 2020 à 15:41

    Pétrole: les exportations irakiennes au plus bas depuis des …

    Bagdad: L'Irak a exporté moins de 85 millions de barils de pétrole en juin, un plus bas depuis des années pour se...

    mercredi 01 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole en nette hausse porté par des données sur les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient mercredi, aidés par la baisse des stocks américains rendue public par l'API mardi et l'espoir que...

    mardi 30 juin 2020 à 18:10

    La production de l'Opep plus bas depuis vingt ans en juin

    Vienne: La production de pétrole des pays de l'Opep est tombée au mois de juin à son plus bas niveau depuis vingt...

    mardi 30 juin 2020 à 12:31

    Les cours du pétrole reculent, gênés par la pandémie et la s…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi devant les inquiétudes des investisseurs face à la crise du coronavirus et la perspective d'un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite