Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule, le marché reste prudent avant l'emploi américain

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après les nettes hausses des deux dernières séances, dans un marché dominé par la prudence avant le très attendu rapport mensuel sur l'emploi américain.

Vers 10H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échangeait à 104,99 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 74 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance se repliait de 36 cents à 80,23 dollars.

Les cours du baril avaient grimpé jeudi d'environ 3 dollars à Londres comme à New York, soutenus par les annonces de mesures exceptionnelles de la Banque centrale européenne (BCE) pour assurer le financement du système bancaire de la région, fragilisé par la crise de la dette.

"Alors que les investisseurs connaissaient déjà un vif regain de confiance, les Bourses et les marchés des matières premières ont enregistré à nouveau une hausse substantielle" après ces annonces, "et, si le rapport sur l'emploi américain n'est pas décevant", les prix du pétrole devraient conforter leur rebond, estimait David Hufton, analyste du courtier PVM.

La prudence restait cependant de mise à quelques heures de la publication aux Etats-Unis du très attendu rapport officiel sur l'emploi et le chômage américains en septembre.

Selon des chiffres diffusés jeudi, les nouvelles inscriptions au chômage sont légèrement remontées aux Etats-Unis pendant la dernière semaine de septembre. Cet indicateur brouillait les pistes alors que le cabinet ADP avait fait état mercredi d'une accélération des embauches dans le secteur privé en septembre.

"Si le rapport mensuel (diffusé vendredi) déçoit les investisseurs, les inquiétudes sur la demande pétrolière mondiale pourraient de nouveau dominer le marché et tirer les prix du brut vers le bas", avertissaient les experts de Commerzbank.

Par ailleurs, sur le front de l'offre, "les tensions (des derniers mois) devraient s'apaiser sensiblement avec le retour de la production pétrolière libyenne", ajoutaient-ils, rapportant qu'"un tanker d'une capacité de 950'000 barils à destination de l'Asie doit être chargé en Libye" ce vendredi.

cha



(AWP / 07.10.2011 13h01)


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

mercredi 15 août 2018 à 18:17

USA: les stocks de brut bondissent, le cours chute

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont bondi la semaine dernière à la surprise des analystes, selon les chiffres...

mercredi 15 août 2018 à 16:21

Le pétrole recule avant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens avant la publication des données officielles sur les réserves américaines, alors...

mercredi 15 août 2018 à 13:24

Le pétrole baisse, pénalisé par les stocks américains et la …

Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens, après la hausse surprise des stocks américains, selon la fédération professionnelle...

mardi 14 août 2018 à 22:04

Le pétrole, affecté par la flambée du dollar, recule

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement baissé mardi dans un marché influencé par un dollar au plus haut depuis...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite