Menu
A+ A A-

Les prix se maintiennent en petite hausse sur un marché prudent

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole progressaient jeudi en fin d'échanges européens, dans un marché soutenu par une nette hausse des Bourses et les actions de soutien aux banques en Europe, mais toujours prudent avant le rapport sur l'emploi américain attendu vendredi.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échangeait à 103,19 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 32 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 80 cents à 80,48 dollars.

Après avoir clôturé mardi à Londres sous la barre des 100 dollars pour la première fois depuis février, les cours du baril avaient vigoureusement rebondi mercredi, le Brent engrangeant 2,94 dollars et le WTI s'envolant de plus de 4 dollars, avant de poursuivre jeudi leur progression.

"Les autorités européennes ont contribué à conforter le regain de confiance des marchés, en affichant leur détermination à apporter un soutien accru aux banques" de la zone euro, observaient de leur côté les analystes de JBC Energy.

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a confirmé jeudi qu'il proposait "une action coordonnée" en Europe pour recapitaliser les banques, afin de les débarrasser de leurs actifs toxiques, une perspective qui alimentait comme la veille une forte hausse des places boursières.

Cependant, les prix du pétrole ont momentanément effacé leurs gains à la mi-journée européenne, après l'annonce par la Banque centrale européenne (BCE) du maintien de son taux directeur à 1,50%.

"Alors que les Bourses conservaient leur bonne tenue, les prix du pétrole ont été plombés par les inquiétudes sur les perspectives économiques des prochains mois, alors que (le président de la BCE) Jean-Claude Trichet a insisté dans sa conférence de presse sur l'accroissement des risques pour la croissance économique", expliquait Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

La banque centrale a cependant annoncé une série de mesures exceptionnelles pour aider les banques de la zone euro, avec des opérations de refinancement à volume illimité et une relance du programme de rachat d'obligations sécurisées.

Des mesures qui ont quelque peu rasséréné les investisseurs, permettant aux Bourses d'accélérer leur hausse, tirant finalement dans leur sillage les prix du pétrole en territoire positif, à la faveur d'un regain d'appétit des opérateurs pour les actifs jugés risqués - dont les matières premières.

Le fléchissement du dollar face à un euro revigoré rendait également plus attractifs les achats de pétrole libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Mais "tant que les craintes sur la solidité de l'économie mondiale subsisteront, les prix du pétrole restera sous pression: le marché devrait rester suspendu à la crise de la dette européenne et aux indicateurs sur l'emploi aux Etats-Unis", avertissaient les analystes de Commerzbank.

Avant la diffusion vendredi du très attendu rapport mensuel sur l'emploi américain, l'annonce jeudi d'une hausse des nouvelles inscriptions au chômage pendant la dernière semaine de septembre jetait un froid et brouillait les pistes, alors que le cabinet ADP avait fait état mercredi d'une légère augmentation des embauches dans le secteur privé en septembre.

ds



(AWP / 06.10.2011 18h51)


Commenter Les prix se maintiennent en petite hausse sur un marché prudent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 23 janvier 2020 à 22:02

    Le pétrole baisse fortement alors que le virus chinois menac…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse jeudi, dans un climat toujours morose lié à la propagation...

    jeudi 23 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole limite légèrement ses pertes après les stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours dans le rouge jeudi, la baisse surprise des stocks américains ne redressant que très peu...

    jeudi 23 janvier 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    jeudi 23 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinois…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau...

    mercredi 22 janvier 2020 à 21:48

    Le pétrole au plus bas depuis sept semaines

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mercredi, retombant à leur plus bas niveau depuis début décembre alors que...

    mercredi 22 janvier 2020 à 18:14

    Le pétrole à son plus bas de l'année, craintes d'un surplus …

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leur baisse mercredi en cours d'échanges européens, crevant leur plancher de 2020, les investisseurs étant préoccupés...

    mercredi 22 janvier 2020 à 11:50

    Le pétrole en baisse, craintes d'un surplus d'or noir

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi en cours d'échanges européens alors que l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), par la voix de...

    mardi 21 janvier 2020 à 21:40

    Le pétrole, gardant un oeil sur la Libye, termine en baisse

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs misant sur un rétablissement rapide de la situation en...

    mardi 21 janvier 2020 à 17:59

    Le pétrole limite ses pertes en cours de séance

    Londres: Les prix du pétrole limitaient leurs pertes mardi en cours d'échanges européens après un point bas atteint en milieu de journée, attentifs...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite