Menu
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, poussé par les indicateurs US

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole évoluaient en nette hausse jeudi à l'ouverture à New York, portés par deux indicateurs américains encourageants, ainsi que par le soutien accordé par le Parlement allemand à un renforcement du fonds d'aide pour la zone euro.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre gagnait 2,01 dollars à 83,22 dollars, sur le New York Mercantile Exchange.

"Après les importantes corrections des derniers jours dans le secteur des matières premières, le marché cherchait des bons chiffres pour rebondir, qu'il ne trouvait pas: il les a enfin eus", a commenté Bart Melek, stratégiste en chef de TD Securities.

Le département américain du Commerce a revu jeudi en hausse de 0,3 point à 1,3% en rythme annualisé par rapport aux trois mois précédents, son estimation de la croissance américaine au deuxième trimestre, soit un niveau supérieur à l'estimation médiane des analystes, qui tablaient sur un PIB en hausse de 1,2%.

Les nouvelles inscriptions au chômage en une semaine aux Etats-Unis ont, de leur côté, chuté à leur plus bas niveau depuis début avril, selon des chiffres publiés par le département du Travail.

"Il n'y a pas de quoi devenir fou de joie, mais on peut se réjouir que ce soit meilleur qu'attendu", a déclaré M. Melek.

Plus tôt dans la journée, les marchés avaient salué le vote du Bundestag autorisant une hausse de la contribution allemande au Fonds européen de stabilité financière (FESF), destiné à aider les pays de la zone euro en difficulté.

"Les chiffres des stocks publiés hier par le département de l'Energie (DOE) devraient également encore peser", a poursuivi Bart Melek.

Les statistiques hebdomadaires du DOE sur l'évolution des réserves pétrolières des Etats-Unis, le premier pays consommateur d'or noir, ont fait état d'une augmentation des stocks de brut, nettement plus importante que prévu (+1,9 million de barils la semaine dernière, après avoir chuté d'environ 18 millions de barils sur les trois semaines précédentes).

Ceux d'essence (+800'000 barils) et de produits distillés (+100'000 barils) ont également progressé.

rp



(AWP / 29.09.2011 15h46)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, poussé par les indicateurs US


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite