Menu
A+ A A-

Le brut progresse nettement, regain d'optimisme sur la zone euro

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole progressaient fortement mardi en cours d'échanges européens, aidés par la bonne tenue des places boursières à la faveur d'un regain d'optimisme sur la réponse des Européens pour résoudre la crise de la dette en zone euro.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échangeait à 105,53 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,59 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 2,18 dollars à 82,42 dollars.

"L'optimisme des marchés s'explique par la résolution apparente des dirigeants européens à agir de concert pour contrer la crise de la dette en zone euro", soulignait le cabinet viennois JBC Energy, avec notamment l'évocation d'un renforcement du fonds de soutien (FESF) aux pays en difficulté.

Une stabilisation du dollar face à l'euro aidait par ailleurs à apaiser les marchés pétroliers, alors que l'envolée du billet vert la semaine dernière avait contribué à affecter les achats de brut, libellés dans la monnaie américaine.

Les cours du baril, qui avaient lâché plus de huit dollars la semaine dernière, étaient tombés lundi matin en début d'échanges européens à leur plus bas niveau depuis début août avant de se reprendre sensiblement, à l'unisson des places boursières, qui grimpaient de nouveau fortement mardi.

Par ailleurs, le Brent reste "soutenu par les tensions de l'offre" dans la mer du Nord, où la production d'hydrocarbures est perturbée par des difficultés techniques, "et une demande asiatique toujours solide".

"Même si les prix du pétrole pourraient conforter leur rebond dans les jours à venir, ce n'est pas pour autant un renversement de tendance durable. Il n'y a pas de raison objective que la chute baisse du marché (ces dernières semaines) s'interrompe vraiment", avertissaient cependant les experts de JBC Energy.

Ainsi, "la situation économique ne cesse d'empirer" dans les pays développés, rognant encore les perspectives de consommation énergétique mondiale, tandis que la reprise de la production de pétrole en Libye --après près de sept mois d'interruption-- devrait également peser sur les cours.

Le géant pétrolier italien ENI a ainsi annoncé lundi avoir redémarré sa production de pétrole en Libye sur le gisement d'Abu-Attifel, situé à 300 kilomètres au sud de Benghazi (est), dont la production s'élève pour le moment à 31'900 barils par jour.

cha



(AWP / 27.09.2011 12h36)


Commenter Le brut progresse nettement, regain d'optimisme sur la zone euro


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 19 novembre 2018 à 19:24

    Pétrole: Washington sanctionne un Sud-Africain pour ses lien…

    Washington: Le Trésor américain a annoncé lundi avoir placé sur sa liste noire un ressortissant sud-africain d'origine russe accusé d'avoir aidé la...

    lundi 19 novembre 2018 à 17:08

    Les prix des carburants ont continué à baisser la semaine de…

    Paris: Les prix des carburants automobiles vendus dans les stations-service françaises ont continué à baisser la semaine dernière, d'environ 2 centimes, dans...

    lundi 19 novembre 2018 à 16:19

    Le pétrole baisse, pénalisé par un possible surplus d'offre

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement lundi en cours d'échanges européens, pénalisés par les craintes d'un surplus d'offre.

    lundi 19 novembre 2018 à 16:09

    Iran: un ex-ministre à tête de la société nationale pétroliè…

    Téhéran: L'ancien ministre iranien de l'Économie Massoud Karbassian, limogé en août par le Parlement, a été nommé à la tête de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 14:21

    Brésil: un "Chicago Boy" à la tête de Petrobras so…

    Rio de janeiro: Le futur ministre de l'Economie du Brésil, Paulo Guedes, a annoncé lundi la nomination à la tête de Petrobras...

    lundi 19 novembre 2018 à 13:28

    "Le peuple en a marre": des "gilets jaunes…

    Lespinasse (France): "Le peuple en a marre": quelque 80 "gilets jaunes" bloquaient lundi un dépôt pétrolier au nord de Toulouse, déterminés à...

    lundi 19 novembre 2018 à 12:14

    Le pétrole en légère hausse mais sous pression

    Londres: Les prix du pétrole progressaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, mais restaient sous pression tandis que les inquiétudes sur un...

    lundi 19 novembre 2018 à 10:50

    Huile de palme exclue des biocarburants: Griveaux dénonce un…

    Paris: Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a dénoncé lundi l'amendement "totalement contre-productif" d'un député MoDem excluant l'huile de palme de la...

    lundi 19 novembre 2018 à 09:47

    Nouveaux rassemblements de "gilets jaunes", des dé…

    Paris: Plusieurs rassemblements de "gilets jaunes", qui souhaitent pérenniser leur mouvement contre la hausse des taxes contre les carburants, perturbaient à nouveau...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite