Menu
A+ A A-

Léger rebond dans un marché toujours très volatil

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole rebondissaient mollement lundi, dans un marché toujours très volatil, partagé entre un regain d'optimisme sur la capacité de l'Europe à résoudre la crise de la dette en zone euro et des inquiétudes sur la tenue de la demande.

Vers 16H20 GMT (18H20 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre s'échangeait à 104,17 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 20 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 7 cents à 79,92 dollars.

Les cours du baril reprenaient un peu pied après s'être effondrés plus tôt lundi à leurs plus bas niveaux depuis un mois, tombant jusqu'à 101,66 dollars sur le marché londonien et sous 78 dollars à New York.

"Les prix du brut ont rebondi après avoir reculé en début d'échanges européens, dans le sillage des hausses importantes des Bourses. Les marchés se montrent plus optimistes", a expliqué Myrto Sokou, analyste chez Sucden.

Les Bourses européennes ont en effet terminé en hausse, portées par l'espoir d'avancées dans la crise de la dette en zone euro.

La Commission européenne a milité lundi en faveur d'un renforcement des outils et moyens du Fonds de secours de la zone euro, selon le commissaire européen Olli Rehn.

Une possibilité pourrait être des prêts garantis par le FESF aux investisseurs qui achèteraient de la dette des pays en difficulté.

Outre le FESF, les marchés se sont demandés si la Banque centrale européenne (BCE) ne serait pas prête à de nouvelles mesures, comme la baisse du taux directeur ou fournir des liquidités à plus long terme aux banques, lors de sa prochaine réunion le 6 octobre.

Mais le marché du pétrole restait toutefois très volatil, à l'image des places boursières qui naviguaient au gré des rumeurs et déclarations concernant la zone euro.

"Les prix du pétrole continuent d'être influencés par le même climat de peur qui agite tous les autres marchés", plus que par les fondamentaux, estimait ainsi Amrita Sen de Barclays.

La relative reprise du marché risquait aussi de se heurter aux doutes concernant la bonne santé de l'économie en Europe comme aux Etats-Unis.

"Des inquiétudes demeurent concernant l'évolution de la demande avec la perspective d'un ralentissement des économies européennes", jugeait ainsi Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Pour ce qui est des Etats-Unis, les inquiétudes nées des propos pessimistes de la banque centrale américaine mercredi sur l'économie américaine restaient vives.

Par ailleurs, le fort renchérissement du dollar, considéré comme une devise refuge face à un euro sous pression, rendait encore moins attractifs les achats de brut, libellés dans la monnaie américaine, pour les investisseurs munis d'autres devises.

cha



(AWP / 26.09.2011 18h50)


Commenter Léger rebond dans un marché toujours très volatil


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite