Menu
A+ A A-

Le brut repart à la baisse à l'ouverture à New York

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole repartaient à la baisse lundi après l'ouverture à New York, incapables de profiter du rebond des places boursières européennes alors que les inquiétudes concernant la demande des Etats-Unis restaient vives.

Vers 13H10 GMT/15h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre s'échangeait à 79,40 dollars, en baisse de 45 cents par rapport à vendredi.

Les cours, qui avait lâché plus de huit dollars la semaine dernière, sont tombés dans les échanges électroniques précédant la séance à la criée new-yorkaise à 77,11 dollars, leur plus bas niveau depuis début août.

Ils ont ensuite rebondi, sans parvenir à se maintenir au-dessus de la ligne d'équilibre.

"Le marché se reprend un peu, soutenu par l'idée que l'Union européenne est en train de mettre sur pied un plan pour s'attaquer aux problèmes de dette", a expliqué Tom Bentz, de BNP Paribas.

Les Bourses européennes évoluaient en nette hausse lundi alors qu'une semaine cruciale s'ouvre pour la zone euro. Les créanciers de la Grèce (Fonds monétaire international, zone euro, ndlr) doivent retourner en Grèce et le Parlement allemand doit voter jeudi sur l'élargissement du Fonds de soutien européen.

Dans une déclaration commune samedi, les pays de la zone euro se sont engagés devant les Etats membres du FMI à faire "tout le nécessaire" et à "assurer la stabilité financière de cette zone dans son ensemble".

Une première avancée pourrait être de doter ce fonds d'instruments supplémentaires, au-delà de ceux décidés en juillet, a déclaré le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn.

Selon Tom Bentz par ailleurs, les cours restent tirés vers le bas par le fait "que la demande pour le brut va rester faible pour un moment" aux Etats-Unis, où la période estivale de forte consommation d'essence est dépassée.

Les inquiétudes nées des propos pessimistes de la banque centrale américaine mercredi sur l'économie américaine restaient par ailleurs vives, le marché du pétrole étant confronté à "la probabilité de plus en plus forte de voir l'économie mondiale rechuter", ont relevé les analystes de Barclays Capital.

rp



(AWP / 26.09.2011 15h39)


Commenter Le brut repart à la baisse à l'ouverture à New York


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite