Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en recul à New York, les marchés attendent la Fed

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse mercredi matin à l'ouverture à New York, dans un marché attentiste avant la conclusion de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) et la publication des chiffres des stocks pétroliers aux Etats-Unis.

Vers 13H30 GMT/15h30 HEC, le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre abandonnait 14 cents à 86,78 dollars par rapport à la clôture de mardi sur le New York Mercantile Exchange.

"Le marché est quelque peu inquiet avant les annonces de la Fed, à savoir si l'+Opération twist+ va être décidée ou non. On est en mode d'attente avant cet après-midi", a commenté à l'AFP John Kilduff, analyste chez Again Capital.

La Fed termine ce mercredi une réunion de politique monétaire de deux jours, à l'issue de laquelle elle devrait décider ou non d'accroître son soutien à l'économie des Etats-Unis. Un communiqué de l'institution est attendu vers 14H30 locales.

Les analystes s'attendent à ce que la banque centrale décide de lancer une opération dite "twist" permettant d'abaisser les taux d'intérêts à long terme pour relancer l'activité sans toucher aux taux d'intérêts à court terme.

Un autre facteur participe en outre au recul du baril: "le dollar est en train de monter aux dépens de l'euro", a souligné M. Kilduff.

Les marchés digéraient également les prévisions de croissance publiées la veille par le Fonds monétaire international (FMI). L'institution de Washington a abaissé ses prévisions pour 2011 et 2012 aux Etats-Unis, premier pays consommateur de brut de la planète, comme en zone euro, toujours empêtrée dans une crise de la dette qui menace de se propager.

"Il y a une pression à la baisse sur les prix car on ne voit pas les fondamentaux pour une bonne croissance de la demande d'ici la fin de l'année et l'année prochaine", a remarqué M. Kilduff.

Enfin, les opérateurs attendaient avec une certaine appréhension la publication à 14H30 GMT des chiffres hebdomadaires des stocks pétroliers aux Etats-Unis.

Selon les analystes interrogés par Dow Jones Newswires, le rapport officiel du département américain de l'Energie (DoE) devrait faire état d'un recul de 900'000 barils des stocks de brut, et d'une hausse de 1 million de barils à la fois pour les stocks d'essence et pour ceux de produits distillés (dont gazole et fioul de chauffage).

rp



(AWP / 21.09.2011 15h54)



Commenter Le brut ouvre en recul à New York, les marchés attendent la Fed

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 février 2018 à 21:26

Le pétrole progresse, influencé par la baisse des stocks amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en hausse vendredi, toujours influencés par...

vendredi 23 février 2018 à 16:05

Le pétrole temporise après avoir grimpé avec les stocks amér…

Londres: Les cours du pétrole bougeaient peu vendredi en cours d'échanges européens, temporisant après avoir grimpé en raison de stocks américains plus...

vendredi 23 février 2018 à 12:26

Le pétrole en léger repli après les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu vendredi en cours d'échanges européens après avoir bondi la veille à la suite de...

vendredi 23 février 2018 à 10:41

Parapétrolier: Schlumberger et Subsea 7 projettent une coent…

Oslo: Le leader mondial du secteur parapétrolier, le franco-américain Schlumberger, et son concurrent Subsea 7 ont dévoilé vendredi leur intention de former...

vendredi 23 février 2018 à 06:37

Le pétrole à la baisse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après les gains enregistrés la veille grâce à...

jeudi 22 février 2018 à 21:39

Le pétrole soutenu par les exportations et les stocks améric…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à Londres et à New York ont progressé jeudi à la clôture, soutenus par...

jeudi 22 février 2018 à 17:35

USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut au 16/02

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis la semaine dernière selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine...

jeudi 22 février 2018 à 16:29

Le pétrole remonte un peu, le marché hésite avant les stocks…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant alors que les Etats-Unis publieront jeudi leurs...

jeudi 22 février 2018 à 12:47

Le pétrole recule légèrement avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient un peu jeudi en cours d'échanges européens dans un marché prudent alors que les Etats-Unis publieront...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite