Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en recul à New York, les marchés attendent la Fed

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse mercredi matin à l'ouverture à New York, dans un marché attentiste avant la conclusion de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) et la publication des chiffres des stocks pétroliers aux Etats-Unis.

Vers 13H30 GMT/15h30 HEC, le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre abandonnait 14 cents à 86,78 dollars par rapport à la clôture de mardi sur le New York Mercantile Exchange.

"Le marché est quelque peu inquiet avant les annonces de la Fed, à savoir si l'+Opération twist+ va être décidée ou non. On est en mode d'attente avant cet après-midi", a commenté à l'AFP John Kilduff, analyste chez Again Capital.

La Fed termine ce mercredi une réunion de politique monétaire de deux jours, à l'issue de laquelle elle devrait décider ou non d'accroître son soutien à l'économie des Etats-Unis. Un communiqué de l'institution est attendu vers 14H30 locales.

Les analystes s'attendent à ce que la banque centrale décide de lancer une opération dite "twist" permettant d'abaisser les taux d'intérêts à long terme pour relancer l'activité sans toucher aux taux d'intérêts à court terme.

Un autre facteur participe en outre au recul du baril: "le dollar est en train de monter aux dépens de l'euro", a souligné M. Kilduff.

Les marchés digéraient également les prévisions de croissance publiées la veille par le Fonds monétaire international (FMI). L'institution de Washington a abaissé ses prévisions pour 2011 et 2012 aux Etats-Unis, premier pays consommateur de brut de la planète, comme en zone euro, toujours empêtrée dans une crise de la dette qui menace de se propager.

"Il y a une pression à la baisse sur les prix car on ne voit pas les fondamentaux pour une bonne croissance de la demande d'ici la fin de l'année et l'année prochaine", a remarqué M. Kilduff.

Enfin, les opérateurs attendaient avec une certaine appréhension la publication à 14H30 GMT des chiffres hebdomadaires des stocks pétroliers aux Etats-Unis.

Selon les analystes interrogés par Dow Jones Newswires, le rapport officiel du département américain de l'Energie (DoE) devrait faire état d'un recul de 900'000 barils des stocks de brut, et d'une hausse de 1 million de barils à la fois pour les stocks d'essence et pour ceux de produits distillés (dont gazole et fioul de chauffage).

rp



(AWP / 21.09.2011 15h54)


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

jeudi 16 août 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché digère la hausse des stocks am…

Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes...

jeudi 16 août 2018 à 11:59

Norvège: la production pétrolière augmente moins qu'attendu …

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a augmenté en juillet, sans toutefois combler les attentes...

jeudi 16 août 2018 à 06:25

Le pétrole remonte en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, jeudi en Asie, après le plongeon enregistré la veille en raison du...

mercredi 15 août 2018 à 21:56

Le pétrole sous la pression de stocks abondants et d'un doll…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, déjà sous la pression d'une hausse du dollar depuis plusieurs séances, ont plongé mercredi après...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite