Menu
RSS
A+ A A-

Asie: cours mitigés (85,65 USD), avant la Fed

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés mardi matin en Asie, dans un marché toujours inquiet de la crise des dettes en Europe, après la baisse de la note de l'Italie par Standard and Poor's, et attentiste avant la réunion de la Fed.

Dans les premiers échanges électroniques, le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre abandonnait 5 cents à 85,65 USD et le baril de Brent de la Mer du Nord pour livraison en octobre gagnait 48 cents à 109,62 USD.

"L'abaissement de la note par l'agence Standard and Poor's a quelque peu inquiété les marchés", a déclaré Nick Trevethan, analyste matières premières chez ANZ Research à Singapour.

Standard and Poor's a abaissé d'un cran la notation de l'Italie lundi, en raison des faibles perspectives de croissance, qui vont compliquer la réduction du déficit et de la dette, et de la fragilité de la majorité de Silvio Berlusconi.

La note de la dette à long terme a été abaissée de "A+" à "A". Standard and Poor's est la première agence à dégrader la notation de l'Italie qui n'avait jamais été abaissée depuis le début de la crise de la dette, contrairement à celle des autres pays fragiles de la zone euro.

Quant à la Grèce, ouvertement mise en garde lundi par le FMI contre le risque d'un défaut sur sa dette en cas de nouveaux retards de son plan de rigueur et de privatisations, elle a repris les contacts lundi avec la troïka de ses créanciers pour discuter de la poursuite de l'aide au pays.

"Le manque d'accord sur des questions fondamentales est un obstacle majeur à la coordination des réponses macroéconomiques aux nombreuses menaces contre l'économie et le système financier mondiaux", a souligné Julian Jessop, chef économiste chez Capital Economists.

Le marché attend également la réunion de la Réserve fédérale américaine. Après deux jours de réunion, le Comité de politique monétaire de la Fed doit décider mercredi s'il augmente ou non son soutien à l'économie des Etats-Unis.

La veille, le pétrole avait fini en nette baisse. Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" pour livraison en octobre a terminé à 85,70 dollars, en recul de 2,26 dollars par rapport à vendredi.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a terminé à 109,14 dollars sur l'Intercontinental Exchange, reculant de 3,08 dollars par rapport à la clôture de vendredi.

ds



(AWP / 20.09.2011 06h31)


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 juin 2018 à 12:28

Les prix du pétrole divergent, entre guerre commerciale et O…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens alors que le WTI américain subissait les menaces de sanctions chinoises...

lundi 18 juin 2018 à 07:34

Le pétrole continue de plonger en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de plonger en Asie lundi, les marchés s'attendant à une hausse des quotas de production lors...

vendredi 15 juin 2018 à 21:32

Le pétrole chute, redoutant une escalade des sanctions comme…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement reculé vendredi, après une nouvelle brusque escalade des tensions commerciales entre Washington et...

vendredi 15 juin 2018 à 16:12

Le pétrole recule, l'Opep se divise

Londres: Les cours du pétrole creusaient leurs pertes sur la semaine vendredi en cours d'échanges européens alors que les désaccords entre membres...

vendredi 15 juin 2018 à 12:31

Le pétrole recule à une semaine de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens à une semaine de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs...

vendredi 15 juin 2018 à 05:43

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des directions opposées vendredi en Asie, des combats autour de deux sites pétroliers libyens le...

jeudi 14 juin 2018 à 21:31

Le pétrole recule à Londres, une hausse de la production de …

NYC/Cours de clôture: Les pétrole coté à Londres a reculé jeudi alors que la Russie a affirmé qu'une hausse marquée de la...

jeudi 14 juin 2018 à 20:19

Nouveaux combats autour de sites pétroliers en Libye

Benghazi: Des combats ont éclaté jeudi entre forces rivales autour de deux importants sites pétroliers dans l'est de la Libye, perturbant de...

jeudi 14 juin 2018 à 17:57

Le pétrole recule, la Russie réclame une hausse de productio…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que la Russie a affirmé qu'une hausse de production marquée...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite