Menu
A+ A A-

L'actualité du pétrole et des cours du pétrole

Les Stocks de pétrole brut

  -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Chiffres du jour

Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

Lire la suite

En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

Lire la suite

Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

Lire la suite